Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Migraine - 21/08/15

[17-023-A-50]  - Doi : 10.1016/S0246-0378(15)60920-4 
D. Valade  : Chef de service
 Centre urgences céphalées, Hôpital Lariboisière, 2, rue Ambroise-Paré, 75475 Paris cedex 10, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La migraine est une affection neurovasculaire invalidante dont la pathogénie n'est pas encore parfaitement élucidée aujourd'hui. C'est la céphalée primaire la plus fréquente, avec une prévalence de l'ordre de 17 %. Son diagnostic est aisé en raison de ses caractéristiques cliniques et elle se manifeste par des crises de céphalées paroxystiques pulsatiles souvent unilatérales s'accompagnant de nausées et/ou de vomissements associées à une phonophobie et une photophobie. Ses crises peuvent être précédées de manifestations neurologiques transitoires appelées aura. Cette maladie est bénigne mais peut devenir invalidante, engendrant une dégradation de la qualité de vie des malades, ainsi qu'un impact non négligeable sur leur relation affective et professionnelle. Sa forte prévalence dans la population générale et surtout dans la population active en fait une des priorités de santé publique du fait du retentissement économique de la maladie. Les objectifs de la prise en charge thérapeutique reposent sur l'éradication des facteurs déclenchant des crises, le traitement de la crise migraineuse, ainsi qu'un traitement de fond prophylactique lorsque la fréquence des crises est importante. Le traitement de la migraine a connu une avancée importante avec l'émergence des triptans. Malgré ces progrès, la migraine demeure une maladie sous-diagnostiquée encore trop mal soignée, les malades ne se soignant pas du tout ou se soignant seuls par automédication. La mise en place d'essais thérapeutiques avec des traitements de fond à ne prendre qu'une ou deux fois par mois devrait permettre une meilleure observance. Un diagnostic précoce est indispensable pour une prise en charge optimale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Migraine, Aura, Comorbidités, Dépression corticale envahissante, Génétique, Traitement de crise, Traitement de fond


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Sémiologie et orientation diagnostique des encéphalopathies de l'adulte
  • T. de Broucker
| Article suivant Article suivant
  • Céphalées de l'enfant
  • H. Isnard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.