Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Préadmission de patients BPCO en SSR. Quelles sont les demandes des pneumologues ? - 29/12/18

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.10.211 
A. Bernady , A.M. Dunoguier, S. Defache, P. Saby, C. Sala, P. Pignede
 SSR pneumologie Toki-Eder, Cambo-Les-Bains, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Afin d’optimiser la prise en charge des patients BPCO (stades 2 à 4 de la classification de Gold) admis depuis leur domicile, en réhabilitation respiratoire dans notre centre, nous adressons un questionnaire de préadmission à leur pneumologue.

Méthodes

Cette fiche de préadmission explore les antécédents et traitements du patients, les appareillages médicaux, son autonomie. Un questionnaire plus détaillé explore le contenu attendu ou souhaité dans la prise en charge du patient : réadaptation à l’effort, prise en charge diététique, psychologique, sociale, éducation à l’activité physique, prévention des exacerbations, éducation à un appareillage (oxygénothérapie, VNI, PPC…), sevrage tabagique, rédaction de directives anticipées. Les 100 premières fiches d’admission rédigées par le pneumologue sont analysées.

Résultats

Quatre-vingt-six pour cent des pneumologues attendent une éducation à l’activité physique, 59 % une prévention des exacerbations, et 49 % une prise en charge diététique. La prise ne charge psychologique est sollicitée dans 34 %, le sevrage tabagique dans 17 %, et une éducation spécifique à un appareillage par PPC dans 16 %, et dans 13 % à l’oxygénothérapie et/ou la VNI. La prise en charge sociale est sollicitée dans 3 %, et la rédaction de directives anticipées dans 1 %.

Conclusion

Les prescriptions des pneumologues sont essentiellement focalisées sur la réadaptation à l’effort, la lutte contre la sédentarité et la prévention des exacerbations. Les autres prises en charge sont moins sollicitées, et tout aussi importantes. Un diagnostic éducatif réalisé à l’entrée du patient permet d’évaluer ses besoins en réhabilitation respiratoire, et de compléter ou parfois modifier les attentes du pneumologue. Une étude complémentaire comparera les attentes exprimées pour un patient BPCO en fonction du prescripteur pneumologue ou médecin généraliste.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S

P. A104 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact de la douleur chronique chez les patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive
  • M. Chaabouni, W. Feki, R. Khemakhem, N. Moussa, N. Bahloul, A. Kotti, W. Ketata, H. Ayadi, W.K. Rekik, S. Msaad, I. Yangui, S. Kammoun
| Article suivant Article suivant
  • L’inflammation systémique au cours de la bronchopneumopathie chronique obstructive : est-elle prédictive de sévérité ?
  • S. Maazaoui, H. Zaibi, R. Fessi, J. Ben Amar, B. Dhahri, H. Aouina

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.