Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Atteintes cardiovasculaires et bronchopneumopathie chronique obstructive - 29/12/18

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.10.218 
F. Chaaibate , W. El Khattabi, H. Jabri, M.H. Afif
 CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les atteintes cardiovasculaires dans la bronchopneumopathie chronique obstructive sont fréquentes, dominées par le cœur pulmonaire chronique, l’hypertension artérielle pulmonaire et l’insuffisance coronarienne. Le but de notre travail est d’évaluer la prévalence de ces complications dans la BPCO et de décrire le profil des patients présentant ces affections.

Méthodes

C’est une étude rétrospective incluant 78 cas étalée sur trois ans (2014–2017).

Résultats

Parmi 177 patients hospitalisés pour exacerbation de BPCO, 78 malades avaient des complications cardiovasculaires (44 %) retenues sur la clinique, l’ECG et l’échocardiographie. La moyenne d’âge était de 63 ans. Tous les malades étaient de sexe masculin. Le tabagisme était noté chez tous les patients (une moyenne de 25 paquets-année), 25 % étaient consommateurs de cannabis, le nombre moyen d’exacerbations était de trois par an. Le début de la maladie était en moyenne de 9 ans, 74 % de nos patients étaient non observant du traitement. La BPCO était classée stade III dans 74 % et stade IV dans 22 %. L’ECG trouve une ACFA chez 15 cas soit 23 %, une HVD chez 39 cas soit 61 %, un bloc de branche droit chez 12 cas soit 19 %. L’écho-cœur objective une HTP chez 31 cas soit 48 %, une hypertrophie du ventricule droit chez 20 cas soit 31 %, et une insuffisance cardiaque globale chez 17 cas soit 26 %. Le traitement est basé sur les diurétiques, les antiarythmiques, les digitaliques et les anticoagulants, associé au traitement de l’exacerbation et au traitement de fond de la BPCO. L’évolution était favorable faite d’une régression des nombres des exacerbations et une amélioration de la fonction respiratoire pour 60 % des patients.

Conclusion

On insiste sur le dépistage des comorbidités cardiovasculaires dans la BPCO, les plus concernés sont les sujets âgés avec un long passé de bronchite chronique, une mauvaise observance thérapeutique et un nombre élevé d’exacerbations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S

P. A106 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Homogénéité du groupe BPCO obèses
  • Y. Braham, A. Ben Saad, S. Cheikh Mhamed, A. Adhieb, N. Fahem, L. Loued, A. Migaou, C. Harrathi, M. Ammar, S. Joobeur, N. Rouatbi
| Article suivant Article suivant
  • BPCO et comorbidités : particularités et évolution
  • A. Knaz, S. Aissa, S. Jebli, W. Benzarti, I. Gargouri, A. Abdelghani, A. Garrouch, A. Hayouni, M. Benzarti

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.