Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Difficultés diagnostiques du syndrome restrictif du greffon (RAS) après greffe mono-pulmonaire : caractérisation de l’évolution fonctionnelle, scanographique et immunologique au sein d’une série de 17 patients - 29/12/18

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.10.472 
Q. Philippot 1, M.P. Debray 2, R. Bun 3, C. Couffignal 4, J. Frija 5, V. Bunel 6, L. Morer 7, G. Mourin 7, A. Marceau 7, G. Jebrak 7, H. Mal 7, O. Brugière 7,
1 Transplantation pulmonaire, Paris, France 
2 Radiologie, Bichat, Paris, France 
3 Biostatistique DEBRC Bichat, Paris, France 
4 Biostatistique DEBRC, Paris, France 
5 Explorations fonctionnelles, hôpital Bichat, Paris, France 
6 Pneumologie B et transplantation pulmonaire, hôpital Bichat, Paris, France 
7 Pneumologie B et transplantation pulmonaire, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le syndrome restrictif du greffon (RAS) a récemment été identifié comme le phénotype de dysfonction chronique associé au plus haut risque de mortalité. Les critères fonctionnels diagnostiques de RAS ont été proposés exclusivement après Tx bi-pulmonaire, et leur validité chez les TX mono-pulmonaires (SLTx) n’est pas connue. En cas de mono-greffe, l’influence du poumon natif peut être un facteur confondant dans la mesure du déclin de la fonction. Par ailleurs, il est montré que la mesure volumétrique en scanner 3D est corrélée à celle de la CPT, ce qui suggère son intérêt potentiel pour le diagnostic de RAS.

But

Évaluer les profils de déclin fonctionnel et d’évolution scanographiques (volume/3D et score qualitatif de RAS) après mono-greffe pulmonaire.

Méthodes

Étude rétrospective monocentrique (2006–2015, hôpital Bichat), chez les mono-greffés pulmonaires, avec critères diagnostiques de RAS suivant définis a priori : (1) CVF<80 % best post-LTx ou VEMS<80 % best post-LTx et Tiffeneau>0,7 et (2) scanner thoracique avec opacités évocatrices de RAS et score TDM (adapté de Suhling [1])>2. Comparaison à un groupe patients stables ou avec syndrome de bronchiolite oblitérante (BOS). Sélection de 4 TDM/patient : no 1 baseline, no 2 apparition opacités, no 3 suivi, no 4 dernier TDM.

Résultats

Dix-sept monogreffés identifiés avec un RAS. Médiane de survie après diagnostic de RAS : 552jours. Il est observé une augmentation précoce du score TDM (réticulations, condensation ; p<0,001) au TDM no 2, et un déclin progressif de la CVF (p=0,01), et du volume TDM 3D (p<0,001) au suivi. La survie sans déclin volumétrique 3D>10 %, et sans score TDM>3 étaient inférieures comparées à celle sans CVF<80 % best, mais sans différence significative (Kaplan–Meier, p=ns). Parmi n=14 patients témoins avec BOS, près de la moitié avait une baisse de la CVF< 80 % best, mais aucun n’avait un score TDM>2 pour atteindre nos critères diagnostiques de RAS.

Conclusion

Cette série suggère que des critères multidimensionnels associant CVF et score/volume TDM permettent d’identifier des patients monogreffés pulmonaires avec RAS. Ces critères nécessitent une validation sur une plus large cohorte.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S

P. A209-A210 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Kyste hydatique du poumon : chirurgie conservatrice ou radicale ?
  • R. Marouf, I. Alloubi
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge chirurgicale des bronchectasies : quelle qualité de vie ?
  • R. Marouf, I. Alloubi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.