Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les pneumopathies infiltrantes aiguës : démarche diagnostique et approche thérapeutique - 08/07/11

Doi : 10.1016/j.rmr.2011.01.010 
S. Feuillet, A. Tazi
Service de pneumologie, hôpital Saint-Louis, université Denis-Diderot, AP–HP, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75475 Paris cedex 10, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les pneumopathies infiltrantes aiguës (PIA) regroupent des affections respiratoires caractérisées par une atteinte variable de l’interstitium pulmonaire et des voies aériennes distales (bronchioles et alvéoles). L’installation des symptômes respiratoires est aiguë, en général en moins de deux semaines. Elles surviennent le plus souvent de novo, mais peuvent représenter une exacerbation aiguë d’une pneumopathie infiltrante diffuse chronique (PID). La présentation clinique est peu spécifique et associe une dyspnée rapidement progressive, éventuellement de la toux, un syndrome fébrile, des myalgies et une asthénie. La radiographie de thorax objective des opacités parenchymateuses diffuses. L’hypoxémie est parfois sévère, aboutissant à un tableau de détresse respiratoire aiguë. Les étiologies sous-jacentes sont nombreuses, et varient notamment en fonction de l’état immunitaire de l’hôte. Elles peuvent correspondre sur le plan histopathologique à des entités nosologiques différentes, dominées par le dommage alvéolaire diffus. La démarche diagnostique des PIA vise à préciser le cadre nosologique puis d’en cerner l’étiologie. Elle s’appuie sur une évaluation clinique rigoureuse, des examens biologiques orientés, ainsi que sur l’analyse essentielle des anomalies objectivées par le scanner thoracique et le lavage bronchoalvéolaire. La prise en charge thérapeutique comprend des mesures symptomatiques, une antibiothérapie à large spectre adaptée au contexte clinique, et souvent une corticothérapie systémique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Acute interstitial pneumonia (AIP) encompasses a spectrum of pulmonary disorders characterized by involvement of the lung interstitium and distal airways (bronchioles and alveoli). The onset of respiratory symptoms is acute, most often within two weeks. Most AIP take place de novo, but sometimes represent an acute exacerbation of chronic lung disease. The clinical presentation of AIP comprises rapidly progressive dyspnoea, associated sometimes with cough, fever, myalgia and asthenia. Chest radiography shows diffuse pulmonary opacities. The associated hypoxemia may be severe enough to cause acute respiratory failure. Underlying aetiologies are numerous and variable, particularly in relation to the underlying immune status of the host. Various histopathological entities may be responsible for AIP although diffuse alveolar damage is the predominant pattern. The diagnostic approach to a patient presenting with AIP is to try to determine the most likely underlying histopathological pattern and to search for a precise aetiology. It relies mainly on a meticulous clinical evaluation and accurate biological investigation, essentially guided by the results of bronchoalveolar lavage performed in an area identified by abnormalities on high resolution computed tomography of the lungs. Initial therapeutic management includes symptomatic measures, broad-spectrum antibiotic treatment adapted to the clinical context, frequently combined with systemic corticosteroid therapy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pneumopathie interstitielle aiguë, Dommage alvéolaire diffus, Scanner thoracique, Lavage bronchoalvéolaire

Keywords : Acute interstitial pneumonia, Diffuse alveolar damage, High resolution computed tomography, Bronchoalveolar lavage


Plan


© 2011  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 6

P. 809-822 - juin 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hernie congénitale du diaphragme : prise en charge anténatale
  • A. Benachi, J. Saada, J. Martinovic, P. de Lagausie, L. Storme, J. Jani
| Article suivant Article suivant
  • Nouveaux tests pour le diagnostic de la tuberculose
  • B. Ninet, P. Roux-Lombard, J. Schrenzel, J.-P. Janssens

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.