Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le foie d’abord dans les cas de métastases hépatiques synchrones d’un cancer colorectal - 10/09/17

Doi : 10.1016/j.jchirv.2017.07.067 
D. Roulin 1, , C. Du Pasquier 1, P. Bize 2, C. Sempoux 3, C. Rebecchini 3, M. Montemurro 4, M. Schäfer 1, N. Halkic 1, N. Demartines 1
1 Service de chirurgie viscérale, centre hospitalier universitaire Vaudois, Lausanne, Suisse 
2 Service de radiodiagnostic et de radiologie interventionnelle, centre hospitalier universitaire Vaudois, Lausanne, Suisse 
3 Service de pathologie clinique, centre hospitalier universitaire Vaudois, Lausanne, Suisse 
4 Service d’oncologie, centre hospitalier universitaire Vaudois, Lausanne, Suisse 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

But

En cas de métastases synchrones étendues d’un cancer colorectal, le traitement inversé consiste en une chimiothérapie néoadjuvante, suivie de la résection hépatique, puis de la tumeur primaire. La faisabilité, la réponse tumorale radiologique, la récidive et la survie à long terme sont évalués.

Matériel et méthode

La réponse tumorale radiologique a été évaluée par les critères selon le Response Evaluation Criteria in Solid Tumor (RECIST). La survie a été calculée avec les courbes de survie de Kaplan-Meier.

Résultats

Entre août 2008 et octobre 2016, 44 patients ont suivi un traitement inversé. Initialement, 73 % des patients étaient non opérables. La réponse radiologique, après chimiothérapie, a été stable (n=27) ou avec rémission partielle (n=12) chez 86 % des patients. Le traitement inversé a été poursuivi jusqu’à la résection de la tumeur primaire chez 41 patients (93 %). La survie sans maladie à 3 et 5 ans était de 25 %. La survie globale était de 59 % à 3 ans et de 39 % à 5 ans.

Conclusions

Le traitement « foie d’abord » permet un taux élevé de poursuite du traitement jusqu’à la résection de la tumeur primaire, ainsi qu’une survie à long terme prometteuse pour des patients atteints de métastases hépatiques étendues d’un cancer colorectal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 154 - N° S1

P. 20-21 - septembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Faisabilité, sécurité et efficacité des hépatectomies en deux temps pour métastases hépatiques bilobaires de cancer colorectal : une analyse du registre Livermetsurvey
  • C. Cosse, J.M. Regimbeau, G. Kaiser, C. Hubert, C. Laurent, R. Lapointe, H. Isoniemi, R. Adam
| Article suivant Article suivant
  • Dépistage du cancer colorectal par détection olfactive canine
  • R. Sarkis, J. Khazen, M. Issa, A. Khazzaka, G. Hilal, D. Grandjean

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.