Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Antimicrobial resistance in community-acquired urinary tract infections in Paris in 2015 - 19/04/18

Résistance bactérienne des infections urinaires communautaires à Paris en 2015

Doi : 10.1016/j.medmal.2017.09.013 
D. Chervet a, b , O. Lortholary c , J.-R. Zahar d , A. Dufougeray e , B. Pilmis f, g, , H. Partouche h
a Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, Service d’accueil des urgences, 75014 Paris, France 
b Université Paris XII, Hôpital Henri-Mondor, SAMU-SMUR, 94000 Créteil, France 
c Université Paris Descartes, Hôpital Necker Enfants Malades, Centre d’infectiologie Necker-Pasteur, IHU Imagine, 75015 Paris, France 
d Université Paris XIII, GH Paris Seine Saint-Denis, Département de microbiologie, Unité de contrôle et prévention de l’infection, 93022 Bobigny, France 
e Groupement de laboratoires LCD, Service de microbiologie, 93100 Saint-Denis, France 
f Université Paris Descartes, Hôpital Necker Enfants malades, Service de maladies infectieuses et tropicales, Paris, France 
g Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph, Équipe mobile de microbiologie clinique, 75014 Paris, France 
h Département de médecine générale, Faculté de médecine, Université Paris Descartes, 75014 Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Background

Urinary tract infection (UTI) is one of the most frequent community-acquired infection. Escherichia coli resistance has been on the rise since 2000s.

Methods

We conducted a prospective multicenter cohort study including adults who had a positive urine cytobacteriological examination (UCBE) performed in our Parisian suburb laboratory platform from October 2014 to March 2015.

Results

A total of 1223 patients were included: 995 (81.4%) women and 228 (18.6%) men. Gram-negative bacilli were isolated in 91% of cases: E. coli accounted for 69.4% of cases. Extended-spectrum beta-lactamase-producing Enterobacteriaceae (ESBL-PE) prevalence was 4.2%. Resistance of ESBL-producing E. coli strains to amoxicillin, fluoroquinolones, nitrofurantoin, and fosfomycin was respectively 100%, 80%, <5%, and <10%. Risk factors for bacteriuria caused by ESBL-PE were older age (OR=3.7 [1.99–14.4]; P=0.02), recurrent UTI (OR=3.7 [1.9–7.2]; P=0.05), immunosuppression (OR=9.2 [4.1–19.47]; P=0.01), recent hospitalization within the last three months (OR=4.5 [2.3–8.3]; P=0.05), and recent antibiotic therapy (OR=13.4 [6.29–31.9]; P<0.01).

Conclusion

The prevalence of ESBL-PE bacteriuria seems to be 4%. Older age, immunosuppression, recurrent UTI, recent hospitalization, and antibiotic therapy are the main risk factors associated with ESBL-PE community-acquired UTI.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Les infections urinaires (IU) sont les infections communautaires les plus fréquentes. La résistance d’Escherichia coli augmente depuis les années 2000.

Méthodes

Étude prospective, multicentrique avec plateforme de centralisation de laboratoire incluant tous les patients ayant réalisé un ECBU entre octobre 2014 et mars 2015.

Résultats

Un total de 1223 patients ont été inclus dont 995 (81,4 %) femmes et 228 (18,6 %) hommes. Des bacilles à Gram négatif ont été isolés dans 91 % des cas ; E. coli représentait 69,4 % des cas. La prévalence des entérobactéries productrices de bêta-lactamase à spectre étendu (BLSE) était de 4,2 %. La résistance des E. coli producteurs de BLSE à l’amoxicilline, fluoroquinolones, nitrofurantoïne et fosfomycine était respectivement de 100 %, 80 %, < 5 % et < 10 %. Les facteurs de risque d’une bactériurie à entérobactéries productrices de BLSE étaient l’âge avancé (OR=3,7 [1,99–14,4] ; p=0,02), les IU récidivantes (OR=3,7 [1,9–7,2] ; p=0,05), l’immunodépression (OR=9,2 [4,1–19,47] ; p=0,01), l’hospitalisation depuis moins de trois mois (OR=4,5 [2,3–8,3] ; p=0,05) et l’antibiothérapie récente (OR=13,4 [6,29–31,9] ; p<0,01).

Conclusion

La prévalence des bactériuries à entérobactéries productrices de BLSE semble atteindre les 4 %. L’âge avancé, l’immunodépression, les infections urinaires à répétition, l’hospitalisation et l’antibiothérapie récente sont les principaux facteurs de risque d’infection communautaire à entérobactéries productrices de BLSE.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Urinary tract infection, Extended-spectrum beta-lactamase, Antimicrobial resistance

Mots clés : Antibiorésistance, Infections urinaires, Bêta-lactamase à spectre étendu


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 3

P. 188-192 - mai 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prospective comparative study of characteristics associated with influenza A and B in adults
  • A. Chagvardieff, N. Persico, C. Marmillot, S. Badiaga, R. Charrel, A. Roch
| Article suivant Article suivant
  • Extended-spectrum ?-lactamase-producing Enterobacteriaceae, national study of antimicrobial treatment for pediatric urinary tract infection
  • M. Lagree, S. Bontemps, R. Dessein, F. Angoulvant, F. Madhi, A. Martinot, R. Cohen, F. Dubos, GPIP b

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.