Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

État de santé des personnes migrantes vues au pôle santé d’un centre de premier accueil en France - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.063 
C. De la Porte 1, M. Cortier 1, E. Papot 1, A. Goudjo 2, L. Guenneau 2, F. Riou 2, M. Cervantes-Gonzalez 1, M. Prioux 2, Y. Yazdanpanah 1, A. Galy 1
1 Hôpital Bichat, Paris, France 
2 Samu social, Paris, France 

Résumé

Introduction

L’état de santé des personnes migrantes primo-arrivantes et leurs besoins ont été peu étudiés.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude prospective et observationnelle, menée au Pôle santé d’un centre de premier accueil (CPA) pour hommes isolés demandeurs d’asile. Ce centre assiste les hébergés dans leurs démarches administratives et assure leur réorientation vers des lieux d’accueil de plus longue durée. Étaient inclus tous les patients consentants consultant un médecin ou un infirmier du Pôle santé. Un bilan comprenant un interrogatoire et un examen clinique était réalisé, puis complété en cas de nouvelle consultation.

Résultats

Du 8/01 au 01/02/2018, 782 personnes ont été hébergées au CPA, 313 ont consulté au Pôle santé (40 %) et 279 ont été incluses (90 %). L’âge médian était de 26 ans (EI=23–29). Il s’agissait d’hommes essentiellement venus d’Afghanistan (42 %, 107/257) et d’Afrique sub-Saharienne (37 %, 96/257, dont le Soudan [14 %, 35/257] et la Guinée [10 %, 26/257]). La durée médiane de migration était de 23 mois [6–35] et 61 % des patients (122/200) déclaraient avoir été victimes de violences au cours de leur parcours. Une durée prolongée du parcours (≥1 an) était associée à une fréquence accrue de la déclaration de sévices (80/119 [67 %] vs 35/70 [50 %], p=0,05).

Les patients ne présentaient aucun antécédent médical dans 77 % des cas (198/258). Parmi les antécédents déclarés, les pathologies infectieuses (34 %, 25/73) et traumatiques (20 %, 15/73) étaient dominantes. Sur 205 patients interrogés, 59 % (121/205) affirmaient avoir déjà été vaccinés sans connaître, pour la plupart, la qualité des vaccins effectués.

Chez 277 patients, 436 diagnostics ont été réalisés, correspondant principalement à des maladies infectieuses (32 %, 141/436) dont 43 syndromes grippaux, 22 cas de gale, 4 hépatites chroniques B, 3 infections par le VIH, 2 syphilis latentes et 2 tuberculoses-maladies. Les autres diagnostics concernaient des pathologies digestives (16 %, 68/436), des lésions traumatiques (11 %, 49/436) et des troubles psychiatriques (10 %, 42/436). Le recours à une structure extérieure (comme les permanences d’accès aux soins de santé) a été nécessaire pour 24 % des patients (67/278) et 18 % (50/278) ont été adressés à un psychiatre du Pôle.

Conclusion

Les personnes primo-arrivantes ont peu d’antécédents médicaux mais nécessitent un accès facilité à la prévention et au dépistage, car il s’agit d’une population sous-vaccinée et touchée par des maladies infectieuses transmissibles. Elles semblent par ailleurs très vulnérables sur le plan psychiatrique, ceci pouvant être lié aux difficultés du parcours de vie et à la migration.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S20 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Un traitement précoce par ciprofloxacine dose unique diminue la durée de la diarrhée chez les militaires français déployés en opération extérieure en Afrique intertropicale
  • E. Le Dault, S. Sicard, A. Mayet, J. Desplans, F. Simon, C. Marimoutou, T. Coton
| Article suivant Article suivant
  • Infection à Coxiella burnetii de 1991 à 2016, 2560 cas
  • C. Melenotte, C. Protopopescu, S. Edouard, M. Million, F. Djossou, P. Parola, J. Mège, D. Raoult

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.