Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Interpreting carbapenem susceptibility testing results for Pseudomonas aeruginosa - 25/07/18

Interprétation des tests de sensibilité aux carbapénèmes de Pseudomonas aeruginosa

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.03.003 
M. Micaëlo a, , F. Brossier a, b, c, d, e, N. Bréchot b, C.E. Luyt b, Q. Lu c, A. Monsel c, V. Jarlier a, b, c, d, e, A. Aubry a, b, c, d, e
a Laboratoire de bactériologie-hygiène, hôpital Pitié-Salpêtrière, Assistance publique – Hôpitaux de Paris, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 
b Service de réanimation médicale, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, Assistance publique – Hôpitaux de Paris, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 
c Service de réanimation polyvalente, département d’anesthésie-réanimation, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, Assistance publique – Hôpitaux de Paris, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 
d Sorbonne Universités, UPMC Université Paris 06, CR7, Centre d’immunologie et des maladies infectieuses, CIMI, équipe E13 (Bactériologie), 91, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 
e Inserm U1135, Centre d’immunologie et des maladies infectieuses, CIMI, team E13 (Bactériologie), 91, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Highlights

Few studies have been performed on antimicrobial susceptibility testing to carbapenems for Pseudomonas aeruginosa strains. The main strength of our work was the comparison of the two most widely used methods in laboratories: the disc diffusion method and the Etest method. On the basis of the former guidelines, poor correlation between both methods was observed for all carbapenems. These results highlight the need for applying the new EUCAST guidelines.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

Carbapenems are among the most powerful antipseudomonal agents. Limited data is available on drug susceptibility testing by routine methods (disc diffusion and Etest) for meropenem and doripenem. We aimed to compare the in vitro activity of imipenem, meropenem, and doripenem against Pseudomonas aeruginosa.

Methods

A total of 311 P. aeruginosa strains isolated from respiratory specimens in 170 patients who developed ventilator-associated pneumonia in two intensive care units were collected over a period of 31 months. The susceptibility of these isolates to imipenem, meropenem, and doripenem were determined by Etest and disc diffusion method.

Results

Considering either all isolates or only the first isolates recovered per patient (311 and 170 respectively), the susceptibility rate for doripenem was higher than that for meropenem and imipenem. When MICs determined by Etest were converted into interpretative categories (S, I, R) using French (CA-SFM) guidelines, a poor correlation was observed for meropenem and doripenem. The percentages of correlation with the disc diffusion method were 90.6% and 89.7% for imipenem, 80.5% and 82.6% for meropenem, and 80.5% and 73.3% for doripenem, for the first isolates and all isolates, respectively. The rate of minor errors was as high as 17.7% and 16.1% for meropenem and 17.7% and 25.7% for doripenem for the first isolates and all isolates, respectively.

Conclusion

The accuracy of disc diffusion using CA-SFM guidelines appears unsatisfactory for all three carbapenems justifying guideline update for P. aeruginosa and carbapenems.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Les bêtalactamines, dont les carbapénèmes, sont les antibiotiques les plus actifs contre Pseudomonas aeruginosa. Peu d’études ont été réalisées sur les tests de sensibilité par diffusion et Etest du méropénème et du doripénème. L’objectif était de comparer l’activité in vitro de l’imipénème, du méropénème et du doripénème contre P. aeruginosa.

Méthodes

Nous avons mesuré la sensibilité aux carbapénèmes (imipénème, méropénème et doripénème) de 311 souches de P. aeruginosa, responsables de pneumopathies acquises sous ventilation mécanique (PAVM), isolées sur une période de 31 mois dans deux unités de réanimation. La sensibilité de ces isolats a été déterminée par diffusion en milieu gélosé et par Etest.

Résultats

L’interprétation des CMI a mis en évidence un pourcentage de souches sensibles plus important pour le doripénème que pour le méropénème et l’imipénème. La concordance complète entre la méthode de diffusion en milieu gélosé et par Etest était de 90,6 % et 89,7 % pour l’imipénème, 80,5 % et 82,6 % pour le méropénème, et 80,5 % et 73,3 % pour le doripénème, pour les premiers isolats de PAVM et l’ensemble des isolats respectivement. La corrélation entre les deux méthodes est donc faible pour le méropénème et le doripénème, et ceci est principalement du fait d’erreurs mineures (17,7 % et 16,1 % pour le méropénème et 17,7 % et 25,7 % pour le doripénème pour les premiers isolats et l’ensemble des isolats respectivement).

Conclusions

Ces résultats montrent l’importance de l’application des recommandations EUCAST pour P. aeruginosa et les carbapénèmes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Antimicrobial susceptibility testing, Breakpoints, Carbapenems, Pseudomonas aeruginosa

Mots clés : Tests de sensibilité aux antibiotiques, Concentrations critiques, Carbapénèmes, Pseudomonas aeruginosa


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 5

P. 365-371 - août 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prospective evaluation of the management of urinary tract infections in 134 French nursing homes
  • L. Lemoine, C. Dupont, A. Capron, E. Cerf, M. Yilmaz, D. Verloop, K. Blanckaert, E. Senneville, S. Alfandari
| Article suivant Article suivant
  • Erysipelothrix rhusiopathiae knee prosthesis infection
  • P. Gazeau, S. Rezig, L. Quaesaet, T. Williams, D. Tande, S. Ansart

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.