Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution du champ de la psychiatrie moderne : frontières et contenu - 01/01/03

Doi : 10.1016/S0014-3855(03)00005-7 

Georges  Lantéri-Laura * *Auteur correspondant. M. le Pr. Georges Lantéri-Laura.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'auteur rend hommage à J. Postel avec un travail de réflexion sur l'histoire de la médecine mentale contemporaine, envisagée dans son rapport avec le champ légitime attribué à cette pathologie. Il montre que pendant la première moitié du XIXe siècle ce champ est celui que couvre l'aliénation mentale, maladie unique précisée par Philippe Pinel et admise comme paradigme par toute la psychiatrie de cette époque. Ce domaine devient plus étendu et moins clairement délimité avec la référence aux maladies mentales, entre 1854 et 1926, dates du congrès de Genève-Lausanne sur la schizophrénie. Un tel domaine se repère grâce à la notion de structure psychopathologique, avec les structures névrotiques et les structures psychotiques. Il retrouve ainsi une certaine unité dont il était dépourvu. L'auteur démontre alors l'extension assez mal déterminée qu'a pris ce domaine depuis la fin du XXe siècle et il en critique l'absence de limites précises.

Mots clés  : Champ ; Frontières ; Histoire de la psychiatrie ; Structuration.

Abstract

The author pays homage to J. Postel by providing a commentary on the history of contemporary psychiatric medicine seen from the viewpoint of its legitimacy and the limits thereof. He shows that during the first half of the 19th century, this field covered mental insanity, a unique disease according to Philippe Pinel and accepted as a disease category by all those in the field of psychiatry at the time. This domain became more extensive and less clearly delimited with the reference to mental disorders between 1854 and 1926, date when the Geneva-Lausanne congress on schizophrenia took place. Such a domain could be determined on the basis of the concept of psychopathological structure, with its neurotic and psychotic structures. It thus acquired a certain unity that it did not have beforehand. The author then shows the relatively imprecise extension that has existed in this domain since the end of the 20th century, and critically comments on the lack of precise limits.

Mots clés  : Field ; Frontiers ; History of psychiatry ; Structuring.

Plan



© 2003  Publié par Elsevier Masson SAS.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 68 - N° 1

P. 27-38 - janvier 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La relation mère-fille. Une histoire sans nom de Barbey d'Aurevilly
  • Jean-Philippe Gueguen
| Article suivant Article suivant
  • Limites et dangers des DSM
  • Jean-Claude Maleval

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.