Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P258 Hyperleptinémie et insulino-résistance chez les femmes obèses tunisiennes - 06/04/09

Doi : 10.1016/S1262-3636(09)72056-7 
M. Feki, A. Zouari, M. Fourati, S. Sessi, F. Mnif, N. Kaffel, N. Charfi, M. Abid
Endocrinolgie-Métabolisme, Hôpital Hedi Chaker, Sfax, Tunisie 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Notre étude a été menée sur un groupe de 63 femmes obèses non diabétiques colligées au sein du service d’Endocrinologie de Sfax. Les caractéristiques anthropométriques, métaboliques et hormonales de l’échantillon ont été étudiées.

Résultats

Les patientes obèses ont présenté un âge moyen de 41±16,28, ainsi qu’un indice de masse corporelle (IMC) moyen de 37,09±5,31kg/m2. Notre cohorte a montré aussi un taux plasmatique d’insuline moyen de 27,96±17,10μUI/ml. La distribution des femmes selon la classe d’insulinémie montre un état d’hyperinsulinémie, chez la quasi-totalité des patientes obèses, évoquant un état d’insulino-résistance. Le calcul de l’indice d’insulino-résistance (HOMA-IR) confirme cet état d’insulino-résistance (HOMA-IR moyen 3,41±1,83). Le taux plasmatique de leptine moyen est de 23,32±23,40μg/l. Une corrélation significative inversée a été observée par le test de Spearman entre le taux sérique de Leptine et l’âge (p=0,037) sur la totalité de l’échantillon. Une corrélation significative positive a été observée par le test de Pearson entre leptinémie et IMC (p=0,003). Une corrélation significative positive a été observée par le test de Pearson entre leptinémie et tour de hanche (p=0,003). Aucune corrélation significative n’a été observée entre l’insulinémie ou le HOMA-IR et la leptinémie, les paramètres biologiques ainsi que les paramètres anthropométriques. Après ajustement pour les effets de l’âge, TG, HOMA-IR, la leptinémie était significativement et inversement proportionnelle au taux sérique d’insuline (p=0,037).

Conclusion

L’état d’hyperleptinémie dans notre étude ne semble pas être dû uniquement à une production exagérée de cette substance par le tissu adipeux mais aussi au développement d’un état de “leptinorésistance” par analogie à l’insulino-résistance particulièrement dans le cas de l’obésité viscérale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° S1

P. A88 - mars 2009 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.