Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

Migraine ophtalmique ou migraine avec aura visuelle

[21-590-A-10]
Anne Ducros : Praticien des Hôpitaux
Mohamed El Amrani : Attaché, associé
Centre d'urgences céphalées 
Marie-Germaine Bousser : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Service de neurologie. Hôpital Lariboisière, 2, rue Ambroise-Paré, 75475 Paris cedex 10 France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La migraine ophtalmique est une migraine avec aura (MA) caractérisée par la survenue de crises récurrentes qui comportent une phase de manifestations visuelles transitoires suivie d'une phase de céphalée. La MA touche 3 à 6 % de la population occidentale et plus de 95 % des patients atteints de MA ont des manifestations visuelles. La physiopathologie reste mal connue ; l'aura visuelle semble en rapport avec un dysfonctionnement transitoire du cortex visuel (dépression corticale propagée) et la céphalée avec une inflammation neurogène du système trigéminovasculaire. Des auras visuelles sans céphalées peuvent également survenir. Les symptômes visuels les plus fréquents sont le scotome scintillant et les phosphènes. Des symptômes visuels peuvent également faire partie des crises de MA plus complexes, en association avec des symptômes sensitifs, des troubles du langage, et beaucoup plus rarement, un déficit moteur. Les crises de migraine ophtalmique débutent à tout âge, mais le plus souvent avant 40 ans. Le diagnostic est facile lorsque la description est typique et que le patient a déjà fait plusieurs crises. Sur le plan thérapeutique, le traitement de crise vise à écourter et soulager la céphalée migraineuse ; aucun traitement ne permet d'écourter l'aura. Un traitement de fond est utile en cas de crises fréquentes et longues, pour diminuer la fréquence des crises.



Mots-clés : migraine avec aura, troubles visuels transitoires, scotome, phosphènes, hémianopsie

Plan



© 2001  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Article précédent Article précédent
  • Bilan d'un nystagmus
  • N. Gravier
| Article suivant Article suivant
  • Troubles visuels au cours de la maladie d'Alzheimer
  • S. Leruez, C. Annweiler, F. Etcharry-Bouyx, C. Verny, O. Beauchet, D. Milea

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité