Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo

Traumatismes abdominaux - 22/02/16

[24-100-B-30]  - Doi : 10.1016/S1241-8234(16)77322-6 
S. Hamada a : Praticien hospitalier, C. Paugam-Burtz a, b,  : Chef de service
a Service d'anesthésie réanimation chirurgicale, Hôpitaux universitaires Paris-Nord Val de Seine, Hôpital Beaujon, AP-HP, 100, boulevard du Général-Leclerc, 92110 Clichy, France 
b Université Paris VII, PRES Paris Cité, 75018 Paris, France 

Auteur correspondant.

Resumen

Les traumatismes abdominaux concernent 30 à 40 % des traumatisés graves. En France, il s'agit majoritairement de traumatismes fermés. Qu'ils soient fermés ou pénétrants, c'est l'existence d'un choc hémorragique associé qui va immédiatement guider la stratégie diagnostique et thérapeutique de ces traumatismes. L'organisation au sein de réseaux régionaux de la prise en charge des blessés graves permet une orientation rapide du traumatisé vers le centre hospitalier le plus adapté. En extrême urgence, c'est la présence d'un hémopéritoine, reconnu en échographie, qui signe la présence de lésions abdominales et impose une laparotomie en urgence. Il est probable qu'une prise en charge chirurgicale « écourtée » type damage control doive être appliquée chez ces patients. Le délai avec lequel l'hémostase est obtenue est un facteur pronostique majeur, ce qui justifie que la prise en charge soit organisée au sein de réseaux et de procédures de soins pré- et intrahospitaliers afin d'améliorer le pronostic de ces blessés. En l'absence de choc hémorragique, le scanner abdominal injecté permet de réaliser un bilan lésionnel exhaustif. De façon globale, les stratégies chirurgicales ont évolué vers un traitement dit « conservateur » appliqué isolément ou en association à l'artérioembolisation. Sous l'influence de l'expérience nord-américaine, le traitement des traumatismes abdominaux pénétrants a lui aussi évolué. Néanmoins, il ne faut pas hésiter à réaliser des explorations chirurgicales au moindre doute, car le retard au diagnostic des plaies digestives est responsable d'un excès de mortalité.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : Traumatologie, Traumatisme abdominal, Traumatisme abdominal pénétrant, FAST écho, Laparotomie écourtée, Choc hémorragique


Esquema


© 2016  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Pathologie anale : hémorroïdes, fissure anale et suppurations
  • E. Crochet, E. Pommaret, N. Fathallah, M. Aubert, V. de Parades
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Traumatismes du bassin
  • T. Geeraerts, C. Court, A. Ozanne, G. Cheisson, J. Duranteau

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.