Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo

Malaises et mort inattendue du nourrisson - 29/02/16

[24-312-A-10]  - Doi : 10.1016/S1241-8234(16)77342-1 
J. Naud
 Smur pédiatrique, CHU de Bordeaux, place Amélie-Raba-Léon, 33076, Bordeaux cedex, France 

Resumen

La plupart des malaises du nourrisson sont bénins et le pronostic est le plus souvent spontanément favorable. Les étiologies les plus fréquentes sont le reflux gastro-œsophagien, les apnées obstructives, les infections respiratoires et les spasmes du sanglot. Il faut savoir évoquer certaines étiologies plus rares mais potentiellement graves, notamment la maltraitance. Un interrogatoire minutieux des parents et un examen clinique répété permettent généralement d'orienter le diagnostic. Peu d'examens complémentaires sont nécessaires de façon systématique et leur rendement est augmenté s'ils sont orientés par la clinique. Une hospitalisation est licite pour une surveillance, un complément éventuel d'enquête étiologique et une gestion de l'anxiété parentale. Depuis les nouvelles recommandations de couchage, les étiologies des malaises et des morts inattendues du nourrisson (MIN) sont le plus souvent distinctes. Une MIN est appelée mort subite du nourrisson (MSN) si elle reste inexpliquée après des investigations comprenant notamment une autopsie. L'incidence annuelle en France, qui a fortement baissé après les campagnes de prévention des années 1980-1990, est actuellement de 400 MIN dont 250 MSN. Les principales consignes de prévention sont le couchage dorsal, l'éviction du tabac pendant et après la grossesse, la sécurisation du lit et de la literie, la prévention de l'hyperthermie et l'éviction des facteurs rendant le partage de lit dangereux. Des travaux actuels de recherche permettront peut-être d'identifier à l'avenir des nourrissons avec des facteurs de vulnérabilité particulière. La Haute Autorité de santé a publié en 2007 des recommandations de prise en charge en cas de MIN de moins de 2 ans, afin d'harmoniser les conduites à tenir depuis l'appel au Centre 15 jusqu'au suivi des familles, notamment pour améliorer la compréhension des causes de décès.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : Pédiatrie, Malaise, Mort subite du nourrisson, Mort inattendue du nourrisson, Autopsie, Maltraitance


Esquema


© 2016  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Comas de l'enfant
  • G. Patteau, G. Chéron
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Enfant traumatisé grave
  • L. Uhrig, G. Orliaguet

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.