Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice Suscribirse

Épidémiologie de la mortalité et de la morbidité en anesthésie - 08/05/17

[36-400-A-05]  - Doi : 10.1016/S0246-0289(17)74502-1 
S. Ausset
 Pôle urgence, Hôpital d'instruction des armées Percy, 101, avenue Henri-Barbusse, BP 406, 92141 Clamart cedex, France 

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

páginas 12
Iconografías 0
Vídeos 0
Otros 1

Resumen

Dépourvue de bénéfice en elle-même, l'anesthésie s'est toujours construite sur une nécessité de contrôle des risques. Et comme tout système « sécuritaire », elle a élaboré ses règles sur la correction de ses défauts et erreurs. La connaissance de ces derniers au travers de l'épidémiologie de la mortalité et de la morbidité est donc une étape fondamentale de l'élaboration de la sécurité anesthésique. Si l'on considère cette sécurité au travers de la mortalité strictement imputable à l'anesthésie seule, cette dernière s'est considérablement améliorée au cours des dernières décennies, faisant citer l'anesthésie en exemple pour sa maîtrise des risques tendant à atteindre un « niveau de risque à six décimales », c'est-à-dire un processus ayant atteint un niveau de maîtrise du risque permettant de délivrer 99,99966 % de « produits finis » exempt de défauts. Les défis actuels de l'anesthésie sont donc de maintenir ce niveau de sécurité sans entraver l'augmentation du nombre d'actes médicaux nécessitant une anesthésie, d'identifier et de maîtriser les risques des nouvelles techniques opératoires, de réduire la fréquence des événements morbides autres que les décès et par-dessus tout de participer pendant toute la durée de l'hospitalisation, et peut-être au-delà, à la maîtrise des risques liés aux actes opératoires. En effet, en 2016, la quasi-totalité des décès périopératoires surviennent durant la phase postopératoire. Avec 1,5 % de décès à 30 jours, ces décès périopératoires sont devenus la quatrième circonstance de décès dans les pays développés. De nombreuses données prouvent que l'anesthésie a un rôle majeur à jouer dans le contrôle de cette mortalité, tant dans sa conduite au bloc opératoire que par l'implication de la spécialité dans les soins postopératoires.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : Anesthésie, Risque, Épidémiologie, Mortalité, Morbidité


Esquema


© 2017  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Réhabilitation améliorée après chirurgie
  • L. Tran, M. Raucoules-Aimé
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Tabagisme périopératoire
  • N. Wirth, V. Derlon, B. Michy, C. Peyrin-Biroulet, Y. Martinet, H. Bouaziz

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
La compra de artículos no está disponible en este momento.

¿Ya suscrito a este tratado ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.