Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo

Conduite à tenir devant un vertige aux urgences - 30/04/19

[24-003-B-10]  - Doi : 10.1016/S1241-8234(19)42554-6 
A.-L. Féral-Pierssens
 Service d'accueil des urgences, Hôpital européen Georges-Pompidou, 20, rue Leblanc, 75908 Paris cedex 15, France 

Resumen

Les vertiges sont un motif très fréquent de consultation aux urgences. Toute la difficulté pour le médecin des urgences est d'établir l'origine de cette plainte vertigineuse et de ne pas omettre une étiologie grave. L'examen clinique s'est enrichi depuis une quinzaine d'années de différents tests cliniques permettant d'affiner l'origine du vertige, évitant de recourir de façon systématique à un avis spécialisé ou à des imageries coûteuses, peu accessibles en urgence et parfois moins performantes. L'interrogatoire minutieux doit s'attacher à faire préciser le mode d'apparition du vertige, l'existence d'épisodes antérieurs, de signes cochléaires ou neurologiques associés. Il est indispensable de recueillir les antécédents du patient et l'existence de facteurs de risque cardiovasculaires. L'ajout de l'examen clinique minutieux permet le plus souvent de faire le diagnostic. Le head-impulse test associé à la recherche de nystagmus et au skew deviation test (HINTS) et la manœuvre de provocation de Dix-Hallpike doivent être envisagés et réalisés selon les tableaux cliniques présentés. Les diagnostics les plus fréquents sont le vertige paroxystique positionnel bénin, la névrite vestibulaire et la maladie de Ménière. Un accident vasculaire cérébral se présente exceptionnellement sous la forme d'un vertige pur isolé sans aucun autre signe clinique. Néanmoins, devant un terrain à risque, une symptomatologie fruste ou un HINTS « risqué », il est nécessaire de poursuivre en urgence les investigations par la réalisation d'une imagerie par résonance magnétique (IRM) cérébrale associée à une angio-IRM des vaisseaux du cou. Enfin, l'existence de céphalées et de cervicalgies associées doit alerter et faire évoquer en priorité une dissection vertébrale.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : Vertige, HINTS, Nystagmus, Vertige paroxystique positionnel bénin, Névrite vestibulaire, Accident vasculaire cérébral


Esquema


 Pour citation, ne pas utiliser la référence ci-dessus de cet article, mais la référence de la version originale publiée dans EMC - Médecine d'urgence 2018;13(4):1-11 [25-110-D-10].


© 2019  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Méningite infectieuse aiguë de l'adulte : prise en charge initiale
  • T. Desmettre, J. Cossus, G. Capellier
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Algie faciale : conduite à tenir en urgence
  • J. Capron

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.