Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice Suscribirse

Aspects chirurgicaux de la transplantation pancréatique - 23/06/21

[41-104-P]  - Doi : 10.1016/S1283-0879(21)68241-0 
G. Karam a, , S. de Vergie a, I. Chelghaf a, A. Fosse a, M.-A. Perrouin-Verbe a, P. Glemain a, D. Cantarovich a, L. Badet b, J. Branchereau a
a Institut d'uronéphrologie, CHU Hôtel-Dieu, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex, France 
b Service d'urologie et de chirurgie de la transplantation, Hôpital Édouard-Herriot, 5, place d'Arsonval, 69003 Lyon, France 

Auteur correspondant.
En prensa. Pruebas corregidas por el autor. Disponible en línea desde el Thursday 24 June 2021

Résumé

La transplantation pancréatique est actuellement le meilleur traitement du diabète de type 1 améliorant la survie et la qualité de vie des patients. La technique chirurgicale en transplantation pancréatique a toujours été considérée comme étant une difficulté majeure, réduisant le taux de succès de cette transplantation. Les complications étaient et restent liées à la gestion des sécrétions exocrines et à la dérivation veineuse. La gestion des sécrétions exocrines a été à l'origine de nombreuses modifications techniques à cause des complications septiques graves observées lors des premières transplantations effectuées par Lillehei. La technique du pancréas segmentaire avec injection d'une colle synthétique (Néoprène®) a diminué leur gravité mais pas l'incidence des fistules pancréatiques, même quand cette technique était appliquée à un pancréas total. L'introduction de la ciclosporine et l'amélioration de la prise en charge globale des diabétiques ont permis le développement du pancréas total mais avec dérivation vésicale pour éviter l'ouverture de la cavité abdominale et les complications liées à l'ouverture intestinale. Les résultats ont alors été améliorés d'une façon spectaculaire, et le retour à la technique originale jugée plus physiologique est devenu possible, avec comme autre raffinement technique, la dérivation veineuse dans le système porte et non dans la circulation systémique via la veine cave inférieure. La transplantation du pancréas « organe » n'a pas empêché le développement de la transplantation des îlots de Langerhans dont les résultats sont en nette amélioration mais dont l'avenir dépendra des améliorations des techniques de préparation des îlots, de la minimisation des protocoles d'immunosuppression et de l'induction d'un état de tolérance vis-à-vis des îlots.


Mots-clés : Transplantation pancréas, Dérivation intestinale, Dérivation vésicale, Drainage systémique, Drainage porte, Pancréas isolé, îlots de Langerhans


Esquema


© 2021  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Principes généraux de l'électrochirurgie
  • J.-D. Doublet

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

¿Ya suscrito a este tratado ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.