Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice Suscribirse

Hypoglycémie et hyperglycémie néonatale - 03/06/22

[4-002-N-45]  - Doi : 10.1016/S1637-5017(22)43224-8 
D. Mitanchez a, b  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Service de néonatologie, Bâtiment B4, Hôpital Bretonneau, CHRU de Tours, 2, boulevard Tonnellé, 37044 Tours cedex 9, France 
b Sorbonne université, Inserm, UMR_S 938 Centre de recherche Saint-Antoine, 75012 Paris, France 

Résumé

La régulation de la glycémie à la naissance implique les mécanismes d'adaptation à la vie extra-utérine. Différentes voies métaboliques sont mises en jeu sous l'effet de l'augmentation des hormones de la contre-régulation. La glycémie du nouveau-né résulte d'un équilibre entre la production hépatique de glucose (par glycogénolyse, puis néoglucogenèse), la consommation tissulaire de glucose et les apports exogènes. Cet équilibre peut être altéré durant la phase transitionnelle dans des situations prévisibles exposant au risque d'hypoglycémie et qui doivent être anticipées par des mesures mises en place dès la naissance. Trois types de situations sont identifiés : des réserves en glucides et en graisses insuffisantes (prématurité, retard de croissance), une demande énergétique tissulaire augmentée (situations de stress néonatal) ou un hyperinsulinisme persistant qui empêche l'action des hormones de la contre-régulation (nouveau-né de mère diabétique). Des niveaux d'interventions raisonnés et des objectifs thérapeutiques ont été définis en fonction de la situation clinique du nouveau-né. L'intervention thérapeutique dépend de ces deux éléments. Des maladies constitutionnelles peuvent se manifester dès la période transitionnelle par des hypoglycémies et vont persister au-delà. Il s'agit essentiellement de déficits hormonaux, de l'hyperinsulinisme primaire et de déficits enzymatiques dans l'une des voies métaboliques nécessaires au contrôle de la glycémie. Le nouveau-né peut aussi présenter une hyperglycémie néonatale. La situation la plus fréquente en dehors des situations d'iatrogénie ou d'infection sévère est l'hyperglycémie idiopathique du prématuré. Le diabète néonatal est une cause très rare. L'hyperglycémie du prématuré résulte en partie d'un défaut de maturation de la pro-insuline en insuline et d'une résistance à l'insuline. Cela justifie de l'utilisation de l'insuline par voie intraveineuse dans cette situation, associée à des mesures nutritionnelles adaptées.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : Hypoglycémie, Hyperglycémie, Phase transitionnelle, Insuline, Prématuré


Esquema


© 2022  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Pathologie neurologique liée à la prématurité
  • C. Grosse, U. Simeoni
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Pathologies digestives et nutrition
  • V. Millet

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

¿Ya suscrito a este tratado ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.