Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice Suscribirse

Neurosyphilis - 29/06/22

[17-052-B-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0378(22)57728-3 
A. Fournier a, b, , M. Fines c, R. Verdon a, b
a Infectious Diseases Department, Caen Normandie University Hospital, avenue de la Côte-de-Nacre, 14000 Caen, France 
b DynaMicURe Inserm U1311, UNICAEN, Normandie University, avenue de la Côte-de-Nacre, 14000 Caen, France 
c Microbiology Department, Caen Normandie University Hospital, avenue de la Côte-de-Nacre, 14000 Caen, France 

Auteur correspondant.

Résumé

La neurosyphilis est une complication grave de la syphilis qui peut se développer à un stade précoce (< 1 an) ou tardif (> 1 an). De par sa rareté et la multiplicité des tableaux cliniques, le diagnostic de neurosyphilis peut être difficile. Il est nécessaire de bien comprendre l'histoire naturelle de l'infection et l'évolution des résultats sérologiques au cours du temps. La phase primaire, marquée par la survenue du chancre, ne comporte pas de manifestation neurologique. La phase secondaire comporte des lésions cutanéomuqueuses maculopapuleuses du tronc fréquemment associées à une méningite liée à la dissémination viscérale du tréponème, y compris neuroméningée : méningites lymphocytaires, associées ou non à des atteintes ophtalmologiques, otovestibulaires et des atteintes d'autres paires crâniennes. Ce sont les présentations les plus fréquentes de la neurosyphilis actuellement. À la phase tertiaire, 1 à 20 ans après le contage, il peut exister une méningovascularite ou une paralysie générale, syndrome démentiel avec hallucinations et idées délirantes. Le tabès, atteinte des voies sensitives médullaires, a disparu dans les pays industrialisés. Le diagnostic de neurosyphilis est fondé sur l'examen clinique et la présence d'anticorps dans le sang et dans le liquide cérébrospinal (LCS). Un test tréponémique positif nécessite une quantification pour confirmer le diagnostic. La détection d'immunoglobulines (Ig) M confirmée par immunoblot est en faveur d'une syphilis récente, alors que leur absence évoque plutôt une cicatrice sérologique. Les signes d'atteintes méningovasculaire, parenchymateuse et myélopathique sont visibles en imagerie par résonance magnétique (IRM), bien que non spécifiques. Ils permettent parfois d'orienter le diagnostic devant diverses manifestations neurologiques. La pénicilline G intraveineuse est le traitement de référence pour traiter la neurosyphilis, quel que soit le stade. Le succès du traitement est évalué par la résolution ou la stabilisation des anomalies cliniques et par la normalisation des anomalies du LCS.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : Tréponématose, Méningite lymphocytaire, Paralysie générale, Méningovascularite, Tabès


Esquema


© 2022  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Neurobrucellose
  • I. Kacem, S. Mrabet, S. Gabsi, Y. Sidhom, A. Gargouri, M. Ben Djebara, R. Gouider
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Tuberculose du système nerveux central
  • C. Bazin

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

¿Ya suscrito a este tratado ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.