Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Gastroentéropathies avec pertes de protéines - 01/01/94

[9-057-A-10]
Jacques Belaïche : Professeur des Universités
Jean Delwaide : Assistant
Edouard Louis : Assistant
Service d'hépato-gastro-entérologie, CHU Sart Tilman, service B35, B-4000  Liège cedex 1 Belgique
Artículo archivado , publicado en el tratado Gastro-entérologie
y reemplazado por un artículo más reciente: clic aquí para acceder

Resumen

Le tractus gastro-intestinal joue un rôle important dans l'homéostasie des protéines plasmatiques, aussi bien chez le sujet normal que dans les états pathologiques. A l'état physiologique, les protéines présentes dans la lumière intestinale ont une double origine : exogène, constituée des protéines alimentaires, et endogène, provenant des sécrétions digestives, de la desquamation cellulaire et des protéines plasmatiques sécrétées ou exsudées. L'exagération de ce dernier mécanisme définit l'entéropathie exsudative qu'il est plus logique de dénommer gastroentéropathie exsudative ou gastroentéropathie avec pertes de protéines dans la mesure où l'estomac peut participer à l'exsudation et que les pertes portent surtout sur les protéines normalement présentes dans le sang, la lymphe et le liquide interstitiel.

Citrin et coll.[26] ont été les premiers, en 1957, à mettre en évidence une déperdition d'albumine marquée à l'iode 131 chez un malade présentant une maladie de Ménétrier. Le terme d'entéropathie exsudative (« protein-losing enteropathy ») a été utilisé pour la première fois en 1959 par Gordon [38] aux Etats-Unis et Schwartz et Jarnum [68] au Danemark. En France, c'est à Cattan et Vésin [22] que l'on doit les premiers travaux consacrés à cette entité.

Il s'agit en fait d'un syndrome relevant de causes multiples. Dans la majorité des cas, les manifestations cliniques et biologiques de l'exsudation sont au second plan, masquées par l'affection en cause. Le diagnostic est plus rarement évoqué devant une hypoprotidémie avec ou sans syndrome oedémateux non expliquée par une origine hépatique ou rénale.

Esquema



© 1994  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS - Reservados todos los derechos

Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.