Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Greffe de tissus composites : quels risques anesthésiques en peropératoire ? - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.196 
J.-M. Guyader 1, , A. Grégoire 1, T. Geffriaud 1, A. Bertin-Maghit 1, F. Christin 1, C. Ber 1, J. Prothet 1, B. Floccard 1, G. Marcotte 1, E. Morelon 2, L. Badet 3, T. Rimmelé 1
1 Service d’Anesthésie-Réanimation 
2 Service de transplantation, de néphrologie et d’immunologie clinique 
3 Service d’urologie et de chirurgie de la transplantation, Hôpital Édouard-Herriot, Hospices Civils de Lyon, Lyon, France 

Auteur correspondant.

Resumen

Introduction

Très peu de données sont disponibles sur les événements peropératoires des greffes de tissus composites (GTC) à savoir greffes de tissus histologiquement hétérogènes. Le syndrome post-reperfusion (SPR) ainsi que l’existence d’une coagulopathie ont été décrits pour d’autres types de transplantations. Nous avons conduit cette étude rétrospective afin d’évaluer la survenue d’un SPR et d’une coagulopathie en peropératoire de transplantation de tissus composites.

Matériel et méthodes

Les données démographiques, hémodynamiques et biologiques peropératoires des patients greffés de deux membres supérieurs au sein de notre institution ont été recueillies. Les différentes mesures thérapeutiques mises en œuvre ont été analysées. Le SPR était défini par une baisse de la pression artérielle moyenne (PAM)>30 % dans les 5minutes suivant le déclampage vasculaire [1]. La coagulopathie était définie par le ratio des temps de Quick patient/témoin>1,2 [2].

Résultats

Entre 2000 et 2012, 6 patients ont été greffés. Un SPR a été identifié à 5 reprises. La totalité des patients a bénéficié d’amines vaso-actives en peropératoire. Une coagulopathie est survenue dans 100 % des cas pour lesquels les données biologiques sont disponibles (n=5/6). Les nadirs moyens des plaquettes, TP et fibrinogène étaient respectivement de 82 000/mm3, 39 % et 0,98g/L. Tous les patients ont été massivement transfusés en produits sanguins labiles durant la période opératoire. L’utilisation de fibrinogène s’est révélée nécessaire pour deux patients (Tableau 1 et Fig. 1).

Discussion

Le CHU de Lyon fut pionnier des GTC avec la première mondiale réalisée en 1998. En 2010, notre centre cumulait 15 % de la cohorte mondiale dans ce domaine [3]. Notre expérience montre l’existence quasi-systématique d’un SPR et d’une coagulopathie peropératoire. L’anticipation est une des clés du succès de telles chirurgies dont la durée peut excéder 20heures. Ces évènements justifient par conséquent d’un monitorage hémodynamique continu ainsi qu’une surveillance régulière de l’hémostase. Les méthodes délocalisées de thomboélastométrie trouveront possiblement une application future dans ce domaine en guidant au mieux la stratégie transfusionnelle.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2014  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 33 - N° S2

P. A119 - septembre 2014 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Gestion préopératoire des AVK : impact des mesures correctrices sur le suivi des recommandations
  • M. Poirier, D. Delahaye, L. Zieleskiewicz, S. Bordon, V. Blasco, S. Wiramus, J. Albanese
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Effet antiplaquettaire du ticagrelor administré pour le traitement du syndrome coronaire aigu postopératoire
  • A. Snauwaert, P. Tashk, I. Khelifa, J. Gaillard, P. Coriat, J.-P. Goarin

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.