Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Modification du réflexe de dilatation pupillaire par différentes concentrations de propofol - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.272 
M. Mazerolles , S. Lieutaud, A. Antonini, K. Taj, F. Atallah
 Haute Garonne, CHU Rangueil, Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Resumen

Introduction

Le réflexe de dilatation pupillaire (RDP) lors d’une stimulation cutanée électrique permet d’évaluer la sensibilité individuelle à la douleur. Il a été rapporté une interaction pharmacodynamique entre le propofol et le rémifentanil [1]. Nous évaluons à l’aide d’un pupillomètre (Algiscan, IDMed*) les variations de RDP lors de différentes concentrations de propofol pour une même concentration de rémifentanil (1ng/mL).

Patients et méthodes

Le vidéo pupillomètre Algiscan (IDMed*) permet une stimulation de 100Hz durant 1s à intensité croissante (10 à 60mA). Avant l’incision chirurgicale, les patients sont anesthésiés en AIVOC par propofol rémifentanil (1ng/mL). Chaque patient a été testé lors de 3 objectifs de concentration de propofol (2–6ng/mL). Nous évaluons la réactivité pupillaire en comparant les variations du RDP (%), lors de 3 concentrations de propofol. Nous observons pour ces mêmes états les variations de la TAM, fréquence cardiaque, BIS et du réflexe photomoteur (RPM). Tests statistiques entre les 3 objectifs concentrations: médiane, Anova.

Résultats

Nous analysons les données de 38 patients successifs, 114 mesures ont été réalisées. On n’a pas observé de variations significatives lors des 3 concentrations de propofol de la fréquence cardiaque. Les valeurs de la tension artérielle, du BIS du RDP et du RPM sont significativement plus basses lors de la concentration maximale (Tableau 1).

Discussion

L’algiscan* permet d’objectiver une diminution du RDP lors de forte concentration du propofol. Cela montre une diminution de la réponse pupillaire par le propofol lors d’une stimulation nociceptive électrique. Différents travaux montrent un effet anti nociceptif du propofol au niveau médullaire [2]. Cette approche pharmacodynamique peut aider à optimiser individuellement l’interaction avec le morphinique d’autant qu’il existe des patients non répondeurs à cet effet.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2014  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 33 - N° S2

P. A162 - septembre 2014 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Indicateurs et pertinence : que vaut l’information délivrée par le DIM en cas d’hémorragie du post-partum ?
  • L. Janin, C. Ferrier, L. Didier, L. Ferlay, P. Hugot, B. Lensel, F. Laissus, M. Cattenoz, T. Lieutaud
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Évaluation d’un test simplifié prédictif de la douleur à la 24e heure postopératoire
  • M. Maarouf, F. Arndt-Vankemmel, S. Williaume, B. Charbit

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.