Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Comparaison des mesures échographiques et tomodensitométriques du diamètre du 3e ventricule et de la déviation de ligne médiane chez des patients cérébrolésés - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.730 
P. Lasselin 1, , E. Pereira de Souza Neto 2, 3, 4, L. Jay 1, S. Grousson 1
1 Réanimation Neurologique - Dr F. Dailler, Hôpital Neurologique Pierre-Wertheimer, Hospices Civils de Lyon, Lyon 
2 Anesthésie, Centre Hospitalier de Montauban, Montauban 
3 CNRS, Laboratoire de Physique, École Normale Supérieure de Lyon, Lyon, France 
4 Universidade do Oeste Paulista (Unoeste), Presidente Prudente, Sao Paolo, Brésil 

Auteur correspondant.

Resumen

Introduction

En pathologie clinique adulte, les anomalies cérébrales sont communément explorées par la tomodensitométrie (TDM). L’échographie transcrânienne bidimensionnelle (ETC) semble être une alternative intéressante à la TDM pour la visualisation en temps réel des structures cérébrales en cas d’agression cérébrale aiguë ou chronique [1, 2, 3]. Cette technique permettrait de limiter les risques liés aux examens standards (transport, radio-ionisation). Notre objectif principal était d’évaluer la précision de la mesure échographique du diamètre du 3e ventricule (DV3) et de la déviation de ligne médiane (DLM) par ETC (fenêtre temporale) comparée à la TDM cérébrale de référence. Les différents temps d’examens étaient consignés.

Matériel et méthodes

Dans cette étude monocentrique prospective observationnelle ouverte, nous avons mesuré par ETC la DLM et le DV3 de façon bilatérale (moyenne des mesures droite et gauche) de décembre 2013 à mars 2014. Les patients étaient admis en réanimation neurologique ou en unité de soins continus pour une pathologie neurologique aiguë ou après une intervention neurochirurgicale programmée. L’ETC était réalisée dans les 4h précédant ou suivant la TDM cérébrale qui faisait partie intégrante de la prise en charge habituelle. Les procédures échographiques étaient effectuées par 2 opérateurs entraînés, selon un protocole d’examen prédéfini. Les acquisitions ont été relues en aveugle par un neuroradiologue. Le biais et les limites de concordances entre l’ETC et la TDM ont été calculés par la méthode de Bland et Altman. Les résultats sont exprimés en moyenne±déviation standard.

Résultats

Chez 126 patients d’âge compris entre 18 et 80ans, 143 paires ETC-TDM ont été analysées pour le DV3 et 133 pour la DLM (14 patients étudiés plus d’une fois). Le DV3 par TDM était de 5,4±3,6mm et par ETC de 6,1±3,4mm. La DLM par TDM était de 2,8±3,0mm et par ETC de 3,1±2,8mm. La comparaison statistique des mesures retrouve pour la DLM (Fig. 1a) un biais de 0,44 (intervalle de confiance (IC) 95 % 0,15 ; 0,73). Pour le DV3 (Fig. 1b), on retrouve un biais à 0,72 (IC95 % 0,57 ; 0,88). La durée moyenne de l’ETC était de 11±5min. L’intervalle de temps moyen entre TDM et ETC était de 88±74min.

Discussion

Chez les patients cérébroagressés, l’estimation par ETC du DV3 et de la DLM semble être bien corrélée aux mesures par TDM et ce, malgré la moins bonne résolution spatiale de l’échographie. Pour conforter ces résultats, une étude de non-infériorité de l’ETC par rapport à la TDM sur une cohorte plus importante de patients devrait être envisagée afin de proposer un monitorage échographique systématique de ces paramètres au lit du patient.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2014  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 33 - N° S2

P. A34 - septembre 2014 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Cinétique des niveaux d’urotensine II dans le plasma et le liquide céphalo-rachidien chez des patients présentant une hémorragie sous-arachnoïdienne
  • G. Gastaldi, T. Clavier, L. Desrues, M. El Amki, F. Proust, B. Veber, B. Dureuil, V. Compère, H. Castel
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Influence du site de stimulation sur le réflexe de dilatation pupillaire à la douleur : étude prospective observationnelle
  • F. Roquet, O. Goncalves, B. Wachowska, C. Armand, L. Guezouli, P. Montravers, D. Longrois, J. Guglielminotti

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.