Médecine

Paramédical

Autres domaines


Risk factors associated with hemorrhoidal symptoms in specialized consultation - 29/02/08

Doi : GCB-12-2005-29-12-0399-8320-101019-200517245 

François Pigot [1],

Laurent Siproudhis [2],

François-André Allaert [3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Résultats d'une enquête sur la recherche d'événements déclenchant ou influençant la crise hémorroïdaire. Enquête PREDIC

L'épidémiologie et les facteurs de risque de la maladie hémorroïdaire sont mal connus car les études disponibles donnent des conclusions très variables.

Objectifs et méthodes

Cette étude a recensé les antécédents et les événements récents associés à la consultation pour une crise hémorroïdaire aiguë comparativement à ceux notés chez des malades témoins consultant pour toute autre pathologie sans exclusion.

Résultats

Parmi les données fournies par 931 gastro-entérologues libéraux, ont été sélectionnés au hasard les dossiers de 1033 malades (542 hommes) et 1028 témoins (504 hommes). Les malades étaient plus jeunes (47 ± 14,5 vs 52  16,5 ans; P ≪ 0,0001), le sex ratio identique. Etaient associés à une crise hémorroïdaire plutôt qu'à un autre diagnostic: antécédent hémorroïdaire, âge ≪ 50 ans, antécédent de fissure anale, activité professionnelle (OR 5,17; 1,95; 1,72; 1,43; P ≪ 0,01) et quatre évènements survenus dans les 15 jours précédents: consommation d'épices ou d'alcool, constipation, effort physique (OR 4,95; 1,99; 3,93; 2,79; P ≪ 0,01). Un stress récent amenait à consulter pour une cause non hémorroïdaire (OR 0,49; P ≪ 0, 0001). Chez les femmes de moins de 40 ans l'analyse multivariée des évènements associés ne retenait aucun facteur lié à la vie génitale féminine.

Conclusion

Chez le sujet jeune, surtout s'il a un passé hémorroïdaire, la consommation d'épices, d'alcool et la constipation sont à éviter, et chez la femme en période d'activité génitale la prévention repose essentiellement sur le traitement de la constipation.

Abstract

Epidemiology and risk factors of hemorrhoidal disease are not well defined.

Aims and methods

Past history and events occuring during the last two weeks before a medical visit for acute hemorrhoidal symptoms were analyzed and compared with controls consulting for any other diagnosis without exclusion.

Results

Among complete inquiries returned by 931 private gastroenterologists, files from 1033 patients (542 males) and 1028 controls (504 males) were randomly selected. Hemorrhoidal disease patients were younger (47 ± 14.5 vs. 52 ± 16.5 yrs; P ≪ 0.0001); sex ratio was not different from controls. Factors significantly associated with hemorrhoidal crisis were: past history of hemorrhoidal symptoms, age ≪ 50 yrs, past history of anal fissure, occupational activity (OR 5.17; 1.95; 1.72; 1.43; P ≪ 0.1) and recent unusual events: spicy diet, constipation, physical activity, alcohol intake (OR 4.95; 3.93; 2.79; 1.99; P ≪ 0.1). Stress protected against hemorrhoids (OR 0,49; P ≪ 0.0001). For women aged less than 40 yrs, no significant risk factor related with genital activity was found for hemorrhoidal disease.

Conclusion

For young patients, especially those with a past hemorrhoidal history, spice or alcohol intake and constipation are risk factors for hemorrhoidal crisis. For young women, prevention is essentialy based on treatment of constipation associated with genito-obstetrical events.


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 12

P. 1270-1274 - décembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • RBC 6-TGN and hematological parameters in patients with Crohn's disease treated by azathioprine
  • Pierre-Nicolas D'Halluin, Olivier Tribut, Bernard Branger, Christine Lebreton, Jean-François Bretagne, Danièle Bentue-Ferrer, Denis Heresbach
| Article suivant Article suivant
  • Pre-operative predictive factors of early recurrence after resection of adenocarcinoma of the esophagus and cardia
  • Frédéric Mal, Thierry Perniceni, Hugues Levard, Christine Denet, Pierre Validire, Brice Gayet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.