Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Accouchement du prématuré - 24/09/15

Doi : 10.1016/j.jgyn.2015.06.014 
A. Eckman, N. Mottet, R. Ramanah, D. Riethmuller
 Pôle mère-femme, CHRU de Besançon, 3, boulevard Fleming, 25000 Besançon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La prématurité est un évènement fréquent et pose clairement la problématique des modalités d’accouchement de ces fœtus aux multiples fragilités. Si la voie haute systématique n’a aucun fondement scientifique, il est des cas où le choix de la césarienne sera basé sur des éléments surajoutés à la prématurité. En particulier lorsqu’il existe une indication maternelle ou fœtale de terminer la grossesse alors que dans ces cas le déclenchement n’est pas envisageable. Par contre en cas de présentation du siège, qui est souvent retenue comme une indication de césarienne, la littérature ne permet pas de recommander une voie plutôt qu’une autre. La césarienne en cas de prématurité est plus difficile en raison de l’absence de segment inférieur et doit bénéficier d’une large incision pour extraire aisément ces fœtus fragiles. La surmorbidité maternelle de la césarienne en cas de prématurité est relevée dans l’ensemble de la littérature. La limite de la viabilité représente un biais dans la plupart des études disponibles car pour ces fœtus l’option césarienne est rarement retenue en raison d’un taux de survie espéré très bas, alors que c’est peut être dans cette situation que la voie haute pourrait avoir un réel bénéfice. De larges études seront nécessaires pour le démontrer. La pratique systématique d’une épisiotomie ou d’une extraction instrumentale en cas de voie basse n’est pas recommandée en cas de prématurité, et l’utilisation de spatules à visée de protection de la tête fœtale nécessite des études complémentaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Prematurity is a frequent event and clearly raises an issue concerning how these fetuses with multiple weaknesses should be delivered. Although, a systematic abdominal approach has no scientific basis, there are cases where the caesarean is chosen because of other factors associated to prematurity such as any maternal or fetal indication to terminate the pregnancy while labour induction remains impossible. However, in case of breech presentation, which is often delivered by caesarean, the literature does recommend neither the vaginal nor the abdominal approach. Caesarean in case of prematurity is more difficult because of the absence of any inferior segment and implies making a large incision so as to easily extract these weak fetuses. Increased maternal morbidity related to preterm caesarean sections has been reported through out literature. The viability gestational age limit represents a confounding factor in most studies since caesarean is rarely chosen for these fetuses because of a very low expected survival rate, while it is probably in this situation that the abdominal approach could provide a real benefit. Larger studies are required to show potential advantages. Systematic use of episiotomies or instrumental deliveries in case of vaginal births is not recommended in case of prematurity. Protecting the fetal head with spatulas still requires further evaluations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Prématurité, Accouchement

Keywords : Prematurity, Delivery


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 8

P. 781-786 - octobre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La prévention de l’accouchement prématuré par le pessaire : retour des outils mécaniques en obstétrique ?
  • A.-C. Denormandie, J. Nizard
| Article suivant Article suivant
  • Technique opératoire : la transposition clitoridienne
  • A. Chevrot, R. Lousquy, A. Arfi, B. Haddad, B.J. Paniel, C. Touboul

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.