Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Remote ischaemic preconditioning in intermittent claudication - 16/10/15

Doi : 10.1016/j.acvd.2015.03.004 
Hermeland Delagarde a, b, c, Nafi Ouadraougo a, d, e, Sylvain Grall a, b, c, Laurent Macchi a, b, Pierre-Marie Roy a, b, Pierre Abraham a, d, e, Fabrice Prunier a, b, , c
a L’UNAM université, Nantes, France 
b EA 3860 cardioprotection, remodelage et thrombose, université Angers, rue Haute-de-Reculée, 49045 Angers, France 
c Service de cardiologie, CHU d’Angers, Angers, France 
d Service d’explorations fonctionnelles vasculaires et centre régional de médicine du sport, CHU d’Angers, Angers, France 
e Inserm U771, CNRS UMR 6214, université d’Angers, Angers, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Remote ischaemic preconditioning (RIPC) protects tissues against ischaemia-reperfusion (I/R) injury, a common occurrence in several clinical settings.

Aims

To evaluate whether RIPC has a beneficial impact on walking disability in arterial intermittent claudication.

Methods

A total of 20 patients with proven intermittent claudication underwent two treadmill walking tests with a 7-day interval in between; they were randomized according to the order in which they received either RIPC or a control procedure before the first treadmill test, with a crossover at the second test. Patients received three cycles of alternating 5-minute inflation and 5-minute deflation of blood-pressure cuffs on both arms, with inflation to a pressure of 200mmHg in the RIPC procedure or 10mmHg in the control procedure. Walking distances and limb oxygenation data, assessed with transcutaneous oximetry and near infrared spectroscopy measurements, were obtained during both RIPC and control procedures in all patients.

Results

Similar exercise intensities were achieved after the control and RIPC procedures. Walking distances did not significantly differ after the control and RIPC procedures (204 [141–259]m vs 215 [162–442]m, respectively; P=0.22). Similarly, no difference was observed in terms of transcutaneous oxygen pressure change and near infrared spectroscopy measurements during exercise between the two procedures.

Conclusion

RIPC did not improve walking distance or limb ischaemia variables in patients with peripheral artery disease and intermittent claudication.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

La capacité d’un préconditionnement ischémique à distance (RIPC) à protéger les tissus exposés à une ischémie-reperfusion a été démontrée dans plusieurs situations cliniques.

Objectif

Évaluer l’effet du RIPC dans l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs avec claudication.

Méthodes

Vingt patients souffrant d’une claudication des membres inférieurs avérée ont réalisé 2 tests de marche sur tapis à 7jours d’intervalle. Ils ont été randomisés pour recevoir, soit le RIPC, soit la procédure contrôle lors du premier test puis les procédures ont été inversées pour le second test. Un brassard à tension a été gonflé aux deux bras en alternance selon une séquence de 3 inflations de 5minutes espacées de 5minutes. Le brassard était gonglé à 200mmHg pour le RIPC et à 10mmHg pour la procédure contrôle. La distance de marche et les paramètres d’oxygénation des membres inférieurs mesurés par oxymétrie transcutanée et par spectroscopie infra-rouge ont été relevés chez tous les patients.

Résultats

L’intensité des efforts et les distances de marche (204 [141–259] m dans le groupe contrôle vs 215 [162–442] m dans le groupe RIPC ; p=0,22) n’ont pas été significativement différentes entre les deux groupes. De même, il n’a pas été observé de différence entre les deux procédures concernant les paramètres d’oxygénation tissulaire.

Conclusion

Le RIPC n’a pas significativement modifié les distances de marche et les paramètres d’oxygénation tissulaire chez des patients atteints d’artériopathie oblitérante des membres inférieurs avec claudication.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Remote conditioning, Peripheral artery disease, Ischaemia-reperfusion

Mots clés : Conditionnement ischémique à distance, Artériopathie oblitérante des membres inférieurs, Ischémie-reperfusion

Abbreviations : ATP, bpm, DROP, DROPend, HR, HRmax, I/R, NIRS, RIPC, StO2end, STPD, TcPO2, VCO2, VCO2end, VO2, VO2end


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 108 - N° 10

P. 472-479 - octobre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • The saga of the duration of dual antiplatelet therapy after drug-eluting stent placement
  • Gérard Helft
| Article suivant Article suivant
  • Left ventricular diastolic dysfunction in obstructive sleep apnoea syndrome by an echocardiographic standardized approach: An observational study
  • Diane Bodez, Sylvie Lang, Catherine Meuleman, Louise Boyer-Châtenet, Xuan-Lan Nguyen, Laurie Soulat-Dufour, Franck Boccara, Bernard Fleury, Ariel Cohen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.