Médecine

Paramédical

Autres domaines


Traitement arthroscopique des kystes synoviaux du poignet – série rétrospective de 30 cas - 04/12/15

Doi : 10.1016/j.main.2015.10.094 
Eric Abehsera 1, , Guillaume Nedellec 2, Marc Limousin 3, Christian Fontaine 2, Guillaume Strouk 3
1 35, rue Esquermoise, Lille, France 
2 CHRU de Lille, Lille, France 
3 Clinique Saint-Omer, Lille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le kyste synovial de poignet est une pathologie particulièrement répandue. Le traitement de référence est chirurgical et deux techniques s’affrontent, ciel ouvert et sous arthroscopie. La première « complication » reste la récidive. L’objectif principal de notre étude était de déterminer sur une série de patients opérés sous arthroscopie le taux de récidive de cette pathologie. L’objectif secondaire était d’évaluer la satisfaction des patients à distance de l’opération.

Patients et méthodes

Notre étude était observationnelle, rétrospective, portant sur 30 patients (17 kystes dorsaux, 13 palmaires) de 41ans d’âge moyen, opérés sous arthroscopie entre mars 2007 et avril 2013 d’un kyste palmaire ou dorsal du poignet. Les données ont été recueillies par relecture des dossiers, et par entretien téléphonique. Chaque patient répondait à un questionnaire traitant de l’opération, des suites opératoires, et de leur satisfaction à distance de la chirurgie. En fin d’entretien, nous calculions le score Patient-Rated Wrist Evaluation (PRWE).

Résultats

Le recul moyen était de 4,6ans. Une récidive a été notée dans 4 (13 %) cas, à un délai moyen de 9 mois. Les seules complications étaient 2 (6,7 %) syndromes douloureux régionaux complexes de type 1. Vingt-huit (93 %) patients ont ressenti une amélioration sur la douleur en postopératoire. Sur le résultat esthétique, 24 (80 %) étaient très satisfaits, 6 (20 %) satisfaits. Vingt-huit (93 %) patients conseilleraient l’intervention à un membre de leur entourage. Pour 27 (90 %) patients, les activités avec poigne ont pu être reprises sans limitation. Le délai moyen de reprise des activités de la vie quotidienne était de 27,1jours, la reprise des activités avec poigne de 56jours, la reprise du travail de 47,5jours. Le score PRWE moyen était de 6,9/50 pour la douleur, 1,38/50 pour la fonction.

Discussion

Le taux de récidive à 13 % se situe dans la moyenne de ce qui est observé dans la littérature. La résection arthroscopique du kyste a apporté une réelle amélioration sur les symptômes pour la quasi-totalité des patients. La satisfaction à distance de l’intervention est très bonne, et les complications restent rares.

Conclusion

Nos résultats sont proches de ceux observés dans plusieurs séries « sous arthroscopie », mais aussi « ciel ouvert ». Des études tendent à montrer un plus faible taux de complication et de récidive suite au traitement arthroscopique, sans résultat significatif. Une série comparative randomisée à grande échelle serait nécessaire pour le confirmer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 365 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Arthroscopic transosseous modified Mathoulin dorsal scapholunate capsulodesis – feasibility study and preliminary series of 10 patients
  • Chihab Taleb, Ahmed Zemirline, Frédéric Lebailly, Philippe Liverneaux
| Article suivant Article suivant
  • Traitement arthroscopique des pseudarthroses du scaphoïde – techniques opératoires et premiers résultats : à propos de 15 cas
  • Jean Michel Cognet, Pascal Louis, Xavier Martinache, François Schernberg

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.