Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Épigénétique et environnement - 18/03/16

Doi : 10.1016/j.neurol.2016.01.357 
Pierre Bustany
 Service de pharmacologie, UFR médecine, CHU de Caen, Caen, France 

Résumé

Introduction

Tous les événements métaboliques et comportementaux de notre vie, traumatiques ou non, laissent dans nos organes et notre cerveau une trace indélébile de notre passé par le biais de l’épigénétique qui modifie immédiatement l’expression de leur ADN.

Objectifs

Passons en revue ces mécanismes et leurs conséquences sur le fonctionnement cérébral. Quel est l’état des lieux et le poids de l’histoire familiale intime ? Comment intervient-on pour modifier ces « lourdes chaînes » et quels médicaments sont à employer ?

Patients et méthodes

Par la mesure du « méthylôme » de l’ADN et des modifications de son enroulement sur les histones, liant neuro-imagerie et épigénétique, nous verrons comment et pourquoi ces modifications se mettent en place et quelles sont les conséquences cérébrales fonctionnelles qui en découlent. En un mot, pourquoi est-il si intéressant pour nos patients de suivre la 5e base de leur ADN, cette cytosine méthylée. La durée de vie de ces modifications est aussi fondamentale à connaître.

Résultats

Suicide, dépression, schizophrénie, troubles du comportement… mais aussi diabètes, cancers divers, hypertension, obésité… sont tous le résultat de modifications épigénétiques qui forment les vrais facteurs de risque hérités de nos grands-parents. Dans chaque organe, l’environnement ou les toxiques remanient en profondeur l’expression de notre génome. Cet effet très rapide s’établit en minutes ou en heures et possède des fenêtres d’action thérapeutique bien précises.

Discussion

Le Lamarckisme (hérédité des caractères acquis) était donc vrai ? Marquées par les événements de vie de nos grands-parents puisque les cellules germinales qui nous ont donné naissance se sont formées dans l’utérus de nos grands-mères, ces adaptations sont un compromis sub-optimal de notre trajectoire de développement, programmée pour s’adapter ou résister au milieu de vie de nos parents, physiquement et psychiquement.

Conclusion

Mais le poids de ce destin génétique n’est pas définitif et s’étend sur 3 ou 4 générations d’aval au mieux. À nous d’intégrer cette durée dans nos interrogatoires de consultation, et de maîtriser notre vécu cérébral et corporel.. au moins jusqu’après conception !

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épigénétique, Comportement, Environnement


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 172 - N° S1

P. A151 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Nanomatériaux et cerveau : quel impact, quelle surveillance ?
  • Irina Guseva Canu, Anna Bencsik
| Article suivant Article suivant
  • Le syndrome d’intolérance aux odeurs chimiques : expérience d’une consultation de pathologie professionnelle et environnementale
  • Dominique Aline Dupas

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.