Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

CO 12 : Basidiobolomycoses au sud du Bénin : aspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques de sept cas - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30139-9 
F. Atadokpédé , C. Koudoukpo, H. Adégbidi, B. Dégboé, Y. Sissinto-Savi de Tovè, F. Akpadjan, D. Agossadou, A. Chauty, D. Chabasse, J.P. Saint-André, H. Yedomon, D.O. Ango-Padonou
 Faculté des Sciences de la Santé de Cotonou, Bénin 

*Auteur correspondant

Résumé

Introduction

Les basidiobolomycoses sont les plus fréquentes des entomophtoromycoses. Nous rapportons sept cas de basidiobolo- mycose diagnostiqués au sud du Bénin.

Matériel et méthodes

Une étude transversale rétrospective a porté sur les cas de basidiobolomycose diagnostiqués sur 6 ans au sud du Bénin. Le diagnostic de basidiobolomycose était basé sur l’examen clinique et l’histopathologie ou l’examen mycologique.

Résultats

Sept cas de basidiobolomycose ont été diagnostiqués. L’âge moyen des patients était 9,51 ans. Quatre patients sur sept étaient de sexe féminin. L’aspect clinique était un placard peu inflammatoire dermo-hypodermique ferme mobile par rapport au plan profond et fixé par rapport au plan superficiel dans tous les cas. Il siégeait aux membres inférieurs dans sept cas sur sept. Dans tous les cas il existait un syndrome inflammatoire avec vitesse de sédimentation moyenne (49,5 mm/1re heure) et taux moyen d’hémoglobine (9,97 g /dl) et une hyperéosinophilie sanguine (650 à 3784 éléments/mm3. L’histopathologique réalisée dans 5 cas sur 7 était évocatrice : granulome épithélioïde et giganto-cellulaire avec parfois un phénomène de Splendore et Hoeppli (manchon de polynucléaires éosinophiles autour des filaments mycéliens sans envahissement vasculaire). Les patients étaient traités par : kétoconazole (5 cas sur 7) et itraconazole (2 cas sur 7) avec amélioration clinique des lésions au bout de 18 à 24 semaines.

Conclusion

Les basidiobolomycoses étaient des affections rares au sud du Bénin, touchant principalement les enfants

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Basidiobolomycose, enfants, dérivés imidazolés


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S25 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • CO 11 : La leishmaniose cutanée : un deuxième foyer épidémique à Leishmania major au Burkina Faso
  • J.B. Andonaba, I. Konaté, B. Diallo, I. Sangaré, N. Meda, J. Zoungrana, C. Kanfado, G. Sawadogo, J.F. Bationo, Y. Sawadogo, R. Dabiré, A. Traoré
| Article suivant Article suivant
  • CO 13 : Coïnfection VIH/ Hépatite B et C chez les personnes vivant avec le VIH dans une structure associative de prise en charge médicale de la ville de Ouagadougou (BURKINA FASO)
  • M.S. Ouedraogo, S. Bara/Tiendrebeogo, P.G. Tapsoba, N. Korsaga/Some, A.N. Ouedraogo, L. Tiendrebeogo, A. Yameogo, F. Barro/Traoré, P. Niamba, A. Traoré

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.