Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Syndrome ischémique distal sévère après injection intra-artérielle volontaire de buprénorphine - 08/07/16

Doi : 10.2515/therapie/2011069 
Mathieu Glaizal 1, * , Joseph Lucciardi 2, Lucia Tichadou 1, Michel Spadari 3, Maryvonne Hayek-Lanthois 1, Joëlle Micallef 3, Luc de Haro 1
1 Centre AntiPoison et de Toxicovigilance (CAP-TV), Hôpital Salvator, AP-HM, Marseille, France 
2 Service de Chirurgie Thoracique et Viscérale, CH Bastia, France 
3 Centre d’Évaluation et d’Information sur la Pharmacodépendance (CEIP-Addictovigilance) PACA-Corse, Pharmacologie Clinique, CHU Timone, AP-HM, Marseille, France 

*CAP-TV de Marseille, Hôpital Salvator, AP-HM, 249 Boulevard de Sainte Marguerite, 13009 Marseille, FranceCAP-TV de Marseille, Hôpital Salvator, AP-HM249 Boulevard de Sainte MargueriteMarseille13009France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La buprénorphine haut dosage (BHD) est un traitement de substitution de la dépendance aux opiacés (TSO) sublingual aux bénéfices sanitaires démontrés, mais aussi connu pour être fréquemment dévié, notamment par voie intraveineuse, avec des conséquences délétères. L’usage intra-artériel est beaucoup plus rarement décrit avec cette substance, tout comme le traitement de ses complications essentiellement ischémiques, allant parfois jusqu’à la nécrose. Nous rapportons ici un cas de ce type, chez un homme de 30 ans s’étant injecté dans l’artère radiale droite une solution de comprimés écrasés de BHD, et présentant quelques heures plus tard une ischémie sévère du pouce, de l’index et du majeur. Un traitement à la fois chirurgical (sympathectomie thoracique par vidéo-thoracoscopie) et médicamenteux (héparine, iloprost et piribédil mésilate) a permis une récupération digitale quasi complète (persistance d’une nécrose de la pulpe de l’index ayant nécessité une amputation distale) et un retour à domicile après 2 semaines d’hospitalisation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract – Severe Distal Ischemic Syndrome after Buprenorphine Volunteer Intra-arterial Injection

High dosage buprenorphine (HDB) is a sublingual maintenance treatment of opioid dependence which have proved its substantial Public Health results, but it is also known to be frequently abused and diverted, in particular for intravenous injection, with deleterious consequences. Intra-arterial use is more rarely reported with this substance, just like its complications, mainly ischemic, potentially necrotic, phenomena. We report here such a case, with a 30 years-old man suffering from severe ischemia of the thumb, the forefinger and the middle finger few hours after direct injection of a suspension of buprenorphine crushed tablets in right radial arteria. A treatment combining surgery (video-thoracoscopic thoracic sympathectomy) and medicines (heparin, iloprost and piribedil mesilate), permitted a semi-complete digital rehabilitation (only forefinger pulp necrosis persisted and requiried a distal amputation), and the patient was discharged after 2 weeks.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : buprénorphine, injection intra-artérielle, ischémie, sympathectomie, iloprost

Keywords : buprenorphine, intra-arterial injection, ischemia, sympathectomy, iloprost


Plan

Plan indisponible

© 2011  Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique. Publié par Elsevier Masson SAS. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 66 - N° 6

P. 545-547 - novembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Sodium and Blood Pressure in Africa
  • Henri Die-Kacou, Augustine Kakou, Mamadou Kamagaté, Jean-Claude Yavo, Djénamba Bamba-Kamagaté, Eric Balayssac, Thérèse Daubret-Potey, Michel-Gboignon Vamy
| Article suivant Article suivant
  • Naltrexone et traitement substitutif aux opiacés
  • Julie Dupouy, Jean-Christophe Poutrain, Maryse Lapeyre-Mestre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.