Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Liens entre maltraitance pendant l’enfance ou l’adolescence et consommations de substances à risque chez les jeunes adultes - 15/09/16

Links between maltreatment during childhood or adolescence and risk-related substance use among young adults

Doi : 10.1016/j.evopsy.2016.06.011 
Jaqueline Wendland a,  : Professeur des universités, Astrid Lebert a : Psychologue clinicienne, Cécile de Oliveira a : Psychologue clinicienne, Emilie Boujut a, b : Maître de conférences
a Laboratoire de psychopathologie et processus de santé (LPPS), institut de psychologie, université Paris Descartes, université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, 71, avenue Édouard-Vaillant, 92774 Boulogne-Billancourt, France 
b École supérieure du professorat et de l’éducation de l’académie de Versailles, université de Cergy-Pontoise, Paris 75 France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 15 September 2016
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Objectifs

Le fait d’avoir été maltraité durant l’enfance ou l’adolescence peut favoriser l’apparition ultérieure de symptômes physiques et socio-émotionnels, et notamment de consommations à risque. Cet article explore les liens entre la maltraitance de l’enfant et les consommations à risque au moment de l’entrée dans l’âge adulte, reconnue comme période de vulnérabilité psychologique accrue.

Méthode

Une revue de la littérature extensive a été effectuée sur les bases de données informatisées à partir de mots-clés prédéfinis. Ont été sélectionnées les études empiriques, prospectives ou rétrospectives, datant à partir des années 2000 et portant spécifiquement sur les effets à l’âge du jeune adulte des maltraitances infantiles en lien avec des consommations à risque.

Résultats

Cette revue soutient largement le lien entre la maltraitance vécue pendant l’enfance ou l’adolescence et un risque majoré de consommations de substances licites et illicites au début de l’âge adulte. Cependant, la plupart des études disponibles sont rétrospectives et/ou corrélationnelles et ne permettent pas, de ce fait, d’étudier prospectivement les processus par lesquels se font les liens entre ces phénomènes. Les principales hypothèses explicatives reposent sur les conséquences à long terme de l’exposition de l’enfant à un environnement psychosocial multirisques ou à des modèles parentaux dysfonctionnels, sur les perturbations de l’attachement, de la régulation émotionnelle et de la mentalisation, et sur l’impact neuro-développemental du traumatisme.

Discussion

Ainsi, malgré l’important corpus de recherches démontrant ses effets à long terme, la maltraitance est encore très répandue, souvent non reconnue, et l’enfant victime, non protégé ni soigné. Toutefois, relativement peu d’études proposent une analyse des consommations à risque en prenant en compte tous les types de mauvais traitements. La violence psychologique et la négligence peuvent être jugées comme moins dangereuses et/ou plus difficiles à identifier, ce qui aboutit à leur exclusion dans une partie des études qui considèrent uniquement les formes de maltraitance physiques, graves et/ou reconnues par la justice, ce qui constitue un biais certain.

Conclusion

Cette revue suggère non seulement la nécessité d’une amélioration de la prévention précoce auprès des parents et des personnels de soin, mais également la mise en place de programmes de prévention et de soins en direction des jeunes adultes ayant des antécédents de maltraitance.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Aims

Maltreatment during childhood or adolescence has been linked to later physical and social-emotional symptoms, and in particular to the use of risk-related substances. This paper draws up a review of the literature concerning the relationships between childhood maltreatment and risk-related substance use in young adulthood, which is known to be a period of increased psychological vulnerability.

Method

A comprehensive literature review was conducted on several online databases with a set of predefined keywords. Only empirical, prospective or retrospective studies, published from the year 2000 onwards and specifically relating to the effects of childhood maltreatment on risk-related substance use in young adulthood were selected.

Results

This literature review clearly supports the link between childhood maltreatment and an increased risk of legal and illegal substance use. However, most available studies are retrospective and/or correlational and therefore do not enable prospective exploration of the processes that link these two phenomena. The main explanatory hypotheses are based on the long-term consequences of childhood exposure to a multi-risk psychosocial environment or to dysfunctional parental models, on disturbances in the construction of attachment, on lack of emotional regulation and mentalisation, and on the neurodevelopmental impact of trauma.

Discussion

Despite the significant body of research demonstrating its long-term effects, child abuse is still widespread, often unrecognized, and the children concerned are not protected. However, relatively few studies provide an analysis of subsequent risk-related substance use taking into account all types of maltreatment. Emotional abuse and neglect may be deemed less harmful and/or may be more difficult to identify, leading to their exclusion from some of the studies that only consider physical, severe and/or legally established forms of abuse, which results in some bias.

Conclusion

This review stresses not only the need for improvement in early prevention strategies targeting parents and child care professionals, but also for implementation of prevention and support programs directed towards young adults with a past history of childhood abuse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maltraitance, Jeune adulte, Alcool, Tabac, Drogue, Consommation à risque, Facteur de risque, Revue de la littérature

Keywords : Child maltreatment, Young adults, Alcohol, Tobacco, Drugs, Substance abuse, Risk factor, Literature review


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Wendland J, Lebert A, De Oliveira C, Boujut E. Liens entre maltraitance pendant l’enfance ou l’adolescence et consommations de substances à risque chez les jeunes adultes. Evol psychiatr XXXX; vol (no): pages (pour la version papier) ou URL [date de consultation] (pour la version électronique).


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.