Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Recueil en routine de la qualité de vie des patients atteints d’un cancer, étude de faisabilité - 07/12/16

Doi : 10.1016/j.respe.2016.10.057 
I. Es-saad a, , G. Mouillet a, b, M.-J. Paillard a, b, S. Paget-Bailly a, A. Anota a, A. Pozet a, A. Foubert a, F. Bonnetain a
a Unité de méthodologie et de qualité de vie en cancérologie, CHRU de Besançon, France 
b Service d’oncologie médicale, CHRU de Besançon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

Le projet vise à introduire le recueil de la qualité de vie des patients atteints d’un cancer dans la pratique clinique courante. L’objectif est la collecte et l’analyse de données longitudinales de qualité de vie (QdV) chez les patients atteints de cancer, de les rendre directement accessibles et exploitables par les médecins pour les intégrer à la stratégie thérapeutique. Lors de la phase pilote de ce projet, sont évalués :

– la faisabilité technique, matérielle et logistique ;

– l’acceptabilité des questionnaires et des tablettes chez les patients ;

– l’observance au fil du temps ;

– la prise en compte des résultats de QdV par les médecins et leur intégration dans la stratégie thérapeutique ;

– la satisfaction des patients et des cliniciens quant à l’instauration de l’évaluation de la QdV en routine.

Méthodes

Tous les patients nouvellement diagnostiqués pour un cancer du sein chez la femme, du côlon-rectum et du poumon sont invités à compléter un questionnaire électronique de QdV (EORTC QLQ-C30 et son module spécifique) avant chaque consultation. La complétion peut se faire à leur arrivée à l’hôpital, sur tablette tactile, ou, depuis leur domicile, via un site Internet dédié à leur propre espace de QdV sécurisé. Les résultats des questionnaires parviennent immédiatement au médecin. Grâce à un environnement convivial et très didactique (sous forme de graphiques), la lecture des résultats de l’évaluation de la QdV et son évolution est simplifiée, offrant l’opportunité d’une adaptation rapide, par le médecin, de la prise en charge du patient. Des alertes peuvent être créées lorsque le niveau de QdV passe en dessous d’un seuil fixé ou lors de l’apparition de nouveaux symptômes.

Résultats

La phase de faisabilité a débuté en mars 2016. La première étape a été de mettre en place les moyens matériels et logistiques nécessaires au bon déroulement du recueil :

– identification du parcours de soins des patients ;

– mise en place d’une salle dédiée au recueil de la QdV avec des tablettes ;

– mise en place de l’interface de recueil des données de QdV sous le logiciel computer-based health evaluation system (« CHES ») ainsi que de l’espace web ;

– formation du personnel à l’utilisation du logiciel CHES.

L’intégration automatique des résultats de QdV dans le dossier patient informatisé est en cours de finalisation.

Conclusion

À terme, le projet Qolibry s’inscrira dans une logique de médecine personnalisée. En effet, tenir compte du niveau de QdV initial du patient et de son évolution au cours du temps pourrait permettre d’adapter le traitement, de mieux contrôler d’éventuelles toxicités, de proposer précocement des soins de support adaptés afin de permettre une prise en charge intégrative de la maladie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 64 - N° S6

P. S312 - décembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Patch de capsaicine 8 % (Qutenza®) en pratique courante : résultats de l’étude post-inscription QAPSA demandée par la Haute Autorité de santé
  • C. Defawe, D. Bouhassira, M. Lanteri-Minet, S. Perrot, F. Mistretta
| Article suivant Article suivant
  • Index des auteurs

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.