Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Particularités du décollement de rétine chez l'enfant - 08/03/08

Doi : JFO-04-2001-24-4-0181-5512-101019-ART5 

J.-L. Bourges [1],

P. Dureau [1],

Y. Uteza [1],

O. Roche [1],

J.-L. Dufier [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Characteristics of juvenile retinal detachment

Introduction: Pediatric retinal detachments differ from adult retinal detachments in their etiologies, prognosis and treatment. The aims of this study were the analysis and long-term follow-up of a group of pediatric retinal detachment patients.

Patients and methods: All the cases of juvenile retinal detachments treated in our department between 1987 and 1999 were retrospectively studied. The age at the time of diagnosis, etiology, initial topography of the detachment, treatments undertaken, follow-up, and final results were recorded.

Results: The study investigated 64 eyes of 53 children. The follow-up was longer than 6 months for 31 eyes, with a mean follow-up of 39.5 months. The main etiologies were traumatism, high myopia, and affections leading to an exudative retinal detachment such as retinoblastoma and Coats disease. Circular scleral buckling was often used because of the vitreous cohesiveness in children. A vitrectomy was frequently associated to treat severe proliferative vitreoretinopathy. The final visual acuity was higher than 0.05 in 32% of the cases.

Discussion: The etiological features, late diagnosis and frequency of proliferative vitreoretinopathy are responsible for the greater severity of retinal detachments in children. These factors associated with amblyopia lead to poor visual prognosis.

Conclusion: Retinal detachment in children remains a severe pathology. However the prognosis seems to be improving with progress in examination techniques and surgery methods.

Abstract

Particularités du décollement de rétine chez l'enfant

Introduction : Le décollement de rétine chez l'enfant présente des spécificités étiologiques, thérapeutiques et pronostiques le différenciant du décollement de rétine de l'adulte. Le but de cette étude est de les préciser par l'analyse d'une série de patients sur une durée prolongée.

Patients et méthodes : Tous les cas de décollement de rétine de l'enfant pris en charge dans notre service de 1987 à 1999 ont été étudiés rétrospectivement. L'âge au moment du diagnostic, l'étiologie, la topographie initiale des lésions, les traitements mis en oeuvre, le suivi et le résultat final ont été notés.

Résultats : L'étude a porté sur 64 yeux de 53 patients. Un suivi supérieur à 6 mois a été possible pour 31 yeux (moyenne 39,5 mois). Les étiologies sont dominées par les traumatismes, la myopie forte, et les affections responsables d'un soulèvement exsudatif (rétinoblastome et maladie de Coats en particulier). Un cerclage a souvent été pratiqué en raison de la cohérence du vitré. Une vitrectomie a fréquemment été associée pour traiter une prolifération vitréo-rétinienne sévère. L'acuité visuelle finale était supérieure à 0,05 dans 32 % des cas.

Discussion : Les particularités étiologiques, le retard au diagnostic et la fréquence de la prolifération vitréo-rétinienne sont responsables de la plus grande sévérité des décollements de rétine chez l'enfant. Ces facteurs, associés à l'amblyopie, sont responsables du mauvais pronostic visuel.

Conclusion : Le décollement de rétine chez l'enfant reste une pathologie sévère. Toutefois, le pronostic semble s'améliorer en raison de l'évolution des techniques d'examen et des méthodes chirurgicales permettant d'opérer des décollements autrefois inaccessibles.


Mots clés : Décollement de rétine. , enfant. , prolifération vitréo-rétinienne. , indentation sclérale. , vitrectomie.

Keywords: Retinal detachment. , child. , proliferative vitreoretinopathy. , scleral buckling. , vitrectomy.


Plan



© 2001 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 4

P. 371 - mai 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévalence et facteurs de risque de la rétinopathie diabétique chez l'enfant et l'adulte jeune
  • H. Ben Hamouda, R. Messaoud, S. Grira, A. Ayadi, M. Khairallah, H. Soua, M.T. Sfar
| Article suivant Article suivant
  • L'autocontrôle de la tension oculaire
  • R. Theisen, V. Scherer, K.W. Ruprecht

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.