Médecine

Paramédical

Autres domaines


Grossesses ovariennes : réévaluation des critères diagnostiques - 09/03/08

Doi : JGYN-12-2002-31-8-0363-2315-101019-ART3 

F. Sergent,

F. Mauger-Tinlot,

A. Gravier,

E. Verspyck,

L. Marpeau

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs. Préciser la sémiologie de la grossesse ovarienne et montrer l'insuffisance des critères de Spiegelberg afin d'établir son diagnostic.

Matériel et méthode. Expérience unicentrique rétrospective de grossesses ovariennes sur sept années avec comparaison entre de nouveaux critères diagnostiques et ceux de Spiegelberg.

Résultats. Treize grossesses ovariennes identifiées (incidence : 1 pour 1400 naissances). Antécédent de pathologie pelvienne (un cas), contraception par stérilet (cinq cas), douleurs pelviennes (tous les cas), métrorragies (quatre cas), choc hémorragique (deux cas). Diagnostic évoqué une seule fois par échographie. Onze patientes traitées par coelioscopie. Aucune des grossesses ovariennes de la série ne répond à la définition des critères de Spiegelberg.

Conclusion. La grossesse ovarienne est une forme rare de grossesse ectopique, mais son incidence est certainement sous-évaluée. Son repérage échographique, bien que difficile, doit être amélioré. D'autres critères que ceux de Spiegelberg, lorsqu'ils sont tous présents confirment la grossesse ovarienne : ßhCG plasmatiques >=1000 UI/l et vacuité utérine en échographie vaginale ; atteinte ovarienne retrouvée par exploration chirurgicale, avec saignement ou visualisation de trophoblaste, voire présence d'un kyste atypique à son niveau ; trompes saines ; négativation des ßhCG plasmatiques après traitement de l'ovaire. La grossesse ovarienne ne compromet pas la fertilité ultérieure des patientes. Sa récidive est exceptionnelle.

Abstract

Ovarian pregnancies: revaluation of diagnostic criteria.

Objectives. To clarify the clinical features of ovarian pregnancy and to show the incapacity of Spielberg's criteria to etablish the diagnosis.

Material and method. Retrospective experience of ovarian pregnancies in a single maternity unit over seven years with comparison between new diagnostic criteria and those of Spiegelberg.

Results. Thirteen ovarian pregnancies identified (incidence = 1 for 1400 deliveries). History of pelvic disease (one case), use of an IUCD (five cases), pelvic pain (all the cases), metrorrhagia (four cases), hemorrhagic shock (two cases). Diagnosis was evoked only once by ultrasound. Eleven patients were treated by laparoscopy. None of the ovarian pregnancies in the present series met the criteria of Spiegelberg's definition.

Conclusion. Ovarian pregnancy is a rare form of ectopic pregnancy, but its incidence is certainly underestimated. Search for difficult to detect ultrasonographic features is essential. Criteria, other than those described by Spiegelberg, when present together confirm ovarian pregnancy: serum beta-hCG level 1000 IU / l and uterine vacuity at vaginal ultrasonography; ovarian implication confirmed by surgical exploration, with bleeding, visualisation of chorionic villi or presence of an atypical cyst on the ovary; normal tubes; absence of serum beta-hCG after treatment of the ovary. Ovarian pregnancy does not compromise subsequent fertility of these patients. Recurrence is exceptional.


Mots clés : Grossesse ovarienne , Stérilet , Traitement laparoscopique

Keywords: Intrauterine contraceptive device , Laparoscopic treatment , Ovarian pregnancy


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 8

P. 741-746 - décembre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L'augmentation des naissances multiples et ses conséquences en santé périnatale
  • B. Blondel, M. Kaminski
| Article suivant Article suivant
  • Conséquences néonatales de la rupture prématurée des membranes entre 24 et 34 semaines d'aménorrhée : à propos de 118 grossesses uniques

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.