Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intensive cardiovascular risk factors therapy and prevalence of silent myocardial ischaemia in patients with type 2 diabetes - 01/11/17

Doi : 10.1016/j.acvd.2008.06.015 
Olivier Barthelemy a, , Sophie Jacqueminet b, Francois Rouzet c, Richard Isnard a, Anissa Bouzamondo d, Dominique Le Guludec c, André Grimaldi b, Jean-Philippe Metzger a, Claude Le Feuvre a
a Département de cardiologie médicale, institut de cardiologie, groupe hospitalo-universitaire Pitié-Salpêtrière, 47 et 83, boulevard de l’Hôpital, 75651 , Paris cedex 13, France 
b Service de diabétologie, groupe hospitalo-universitaire Pitié-Salpêtrière, Paris, France 
c Service de médecine nucléaire, groupe hospitalo-universitaire Bichat-Claude Bernard, Paris, France 
d Service de pharmacologie, groupe hospitalo-universitaire Pitié-Salpêtrière, Paris, France 

Fax : +33 1 42 16 30 29.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Screening for silent myocardial ischaemia (SMI) is a controversial strategy undergoing intensive risk factor therapy.

Aims

To assess the prevalence of SMI and coronary artery disease (CAD) in asymptomatic type 2 diabetic patients at high cardiovascular risk (two additional risk factors or more) and undergoing long-term intensive risk factor therapy and tight glycaemic control.

Methods

SMI screening, using isotopic or echographic stress tests, was carried out in 122 asymptomatic type 2 diabetic patients at high cardiovascular risk and undergoing long-term intensive risk factor therapy. Coronary angiography was proposed if SMI was detected. Long-term follow-up data on death, myocardial infarction and revascularization were obtained by telephone call or clinical review.

Results

The mean age was 65±6 years and 74% of patients were men. The mean duration of diabetes was 15±9 years. The mean number of additional risk factors was 2.9, 32% of patients had microalbuminuria and 12% had peripheral arterial disease. SMI was detected in 20 (16%) patients. Seven (6%) patients had significant CAD treated successfully by angioplasty (n=6) or bypass surgery (n=1). The positive predictive value of the non-invasive screening test for the diagnosis of significant CAD (stenosis >50%) was 39%. The event rate was very low (1.6%) at 2-year follow-up.

Conclusion

Long-term intensive risk factor therapy in high-risk patients with type 2 diabetes is associated with low prevalence of SMI and detected CAD. Optimal medical therapy and revascularization of significant CAD are associated with a low cardiovascular event rate at two years.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Étude de la prévalence de l’ischémie myocardique silencieuse (IMS) et de la maladie coronaire chez le patient diabétique de type 2 à haut risque cardiovasculaire (supérieur ou égal à deux facteurs de risque [FdR] supplémentaires) avec prise en charge intensive des facteurs de risque et un contrôle glycémique optimal.

Méthodes

Cent vingt-deux patients diabétiques de type 2 asymptomatiques à haut risque cardiovasculaire et bénéficiant d’un traitement intensif au long court des FdR cardiovasculaires ont bénéficié d’un dépistage de l’IMS. Le test de dépistage était soit une scintigraphie myocardique, soit une échocardiographie de stress. En cas d’IMS, une coronarographie était proposée. Le suivi à long terme (mortalité, infarctus, revascularisation) était effectué par contact téléphonique ou au cours de consultation.

Résultats

L’âge moyen était de 65±6 ans, le sexe masculin était prédominant (74 %). L’ancienneté du diabète était de 15±9 ans. Le nombre de FdR associé était de 2,9 (TA moyenne 133/73, LDL cholestérol 1,0g/l), 32 % avait une microalbuminurie et 12 % une artériopathie des membres inférieurs. Une IMS a été dépisté chez 20 patients (16 %). Sept patients (6 %) avaient une maladie coronaire significative traitée avec succès par angioplastie (n=6) ou pontage (n=1). La valeur prédictive positive des tests non invasifs de dépistage pour le diagnostic de maladie coronaire (sténoses>50 %) était de 39 %. Le taux d’événements était très bas (1,6 %), après un suivi moyen de 24±10 mois.

Conclusion

Le traitement intensif et prolongé des facteurs de risque cardiovasculaire du diabétique de type 2 est associé à une faible prévalence d’IMS, de maladie coronaire dépistée. Un traitement médical optimal avec revascularisation des sténoses significatives est associé à un taux très faible d’événements cardiovasculaires à deux ans.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Cardiovascular risk factors, Coronary artery disease, Diabetes mellitus, Prevention, Silent myocardial ischaemia

Mots clés : Diabète, Facteurs de risque cardiovasculaire, Prévention, Ischémie myocardique silencieuse, Maladie coronaire


Plan


 Olivier Barthelemy and Sophie Jacqueminet contributed equally to this report.


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 101 - N° 9

P. 539-546 - septembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Three-dimensional electroanatomical mapping of right periatriotomy tachycardias after interatrial defect correction
  • Franck Halimi, Manlio Marquez, Jérome Lacotte, Françoise Hidden-Lucet, Joelci Tonet, Robert Frank
| Article suivant Article suivant
  • Results and predictors of early and late outcome of coronary artery bypass graft surgery in patients with ejection fraction less than 20%
  • Farzan Filsoufi, Jérôme Jouan, Joanna Chilkwe, Parwis R. Rahmanian, Javier Castillo, Alain F. Carpentier, David H. Adams

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.