Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Toxicité des métaux précieux : Or, argent, platine, palladium - 01/01/96

[16-003-M-60]
Michel Niezborala : Assistant hospitalo-universitaire
Service de médecine du travail et des risques professionnels, CHU de Besançon, 2, place Saint-Jacques, 25030  Besançon cedex France
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Pathologie professionnelle et de l'environnement

Résumé

Le groupe des métaux précieux est constitué de l'or, de l'argent et des métaux du groupe du platine (platine, palladium, iridium, osmium, rhodium, ruthénium). Ils ont en commun leur rareté qui justifie le faible tonnage annuel mis en oeuvre, mais aussi certaines propriétés physicochimiques remarquables. La plus importante d'entre elles est leur excellente résistance à la corrosion par l'air, l'eau et la plupart des acides et bases. Cette résistance est utilisée dans de nombreuses applications industrielles et en bijouterie. Leur faible réactivité chimique explique aussi le contraste important entre la toxicité quasi nulle de la forme métallique de ces éléments et la toxicité parfois importante de leurs sels. Enfin, l'or, l'argent et le platine sont utilisés en thérapeutique et cette utilisation est une cause importante, voire prépondérante d'intoxication. L'importance toxicologique des autres métaux précieux (rhodium, indium, ruthénium, osmium) étant négligeable, ils ne seront pas traités dans cet article.

Plan



© 1996  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS - Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.