Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Indice de pression à l’orteil et compression veineuse en milieu gériatrique - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.122 
M. Adam , A.-S. Sarrazin, J. Hampton, A. Perez-Martin
 Explorations fonctionnelles et médecine vasculaire, CHU Caremeau, 30900 Nîmes, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Contexte et objectif

La compression veineuse est largement indiquée dans la prévention et le traitement des pathologies veineuses, avec de rares contre-indications parmi lesquelles, l’artériopathie mal compensée, définie par un indice de pression systolique à la cheville (IPSc) inférieur à 0,6 (HAS 2010). La médiacalcose compromet la validité de l’IPSc en raison de la rigidité artérielle induite. La mesure de l’IPS à l’orteil (IPSo), reflet à la fois de l’hémodynamique artérielle et de la microcirculation locale, est alors préconisée pour le dépistage et le diagnostic d’artériopathie, mais cet indice n’a pas été validé pour fixer les contre-indications de la compression veineuse. Les effets de la compression sur l’IPSo sont mal connus. Notre étude a étudié l’évolution de l’IPSo après mise en place d’une compression standardisée, afin de définir ses effets sur la perfusion locale en fonction des conditions hémodynamiques initiales d’IPSo chez des sujets âgés. L’objectif est de savoir s’il existe un seuil d’IPSo, en deçà duquel la compression ne doit pas être appliquée.

Méthode

Mesure automatisée et comparaison des valeurs d’IPSo, en gériatrie avec indication de compression veineuse, avant puis après mise en place d’une compression pour une durée variable colligée.

Résultats

Quatre-vingt-dix-neuf membres ont été analysés d’un âge moyen de 87 ans, tous porteurs d’une indication de compression veineuse. La compression veineuse était obtenue soit avec le système appartenant au malade (n=26), soit de façon standardisée par bandes marquées afin de réduire le biais d’application de pression (n=75). Les mesures sous compression ont été réalisées à des temps variables mais inférieurs à 1 heure afin de déterminer plusieurs profils d’évolution du paramètre. Vingt-deux patients ont présenté une augmentation de l’IPSo. Lorsque l’IPSo initial était supérieur à 0,7 (n=20), il était toujours associé à une valeur sous compression supérieure à 0,5. Cinq patients avaient un IPSo initial inférieur à 0,2 et parmi eux, 4 ont présenté une amélioration de pression. Parmi les patients présentant un œdème des membres inférieurs (n=20) et un IPSo initial bas, 6 ont présenté une augmentation de l’IPSo sous compression. Les patients avec un IPSo initial inférieur à 0,7 ont une plus grande variabilité d’évolution sans déterminant précis.

Conclusion

La valeur de 0,7 est associée à une sécurité d’application. Une étude de cinétique est actuellement en cours.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Indice de pression systolique, Gériatrie


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 129 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Agénésie de la veine cave inférieure. À propos de 2 cas
  • M. Ammi, A. Hatri, O. Hocine, F. Hamrour, F. Kessal, S. Taharboucht, M. Mammeri, S. Zekri, R. Guermaz, M. Brouri, A. Tebaibia
| Article suivant Article suivant
  • Dénominateur commun entre thrombose veineuse et thrombose artérielle dans une population d’Afrique subsaharienne
  • C. Konin, E. Soya, B. Yapi, E. Monney, A. Ekou, J.J. N’djessan, H. Yao

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.