Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Érysipèle : étude bactériologique de 35 cas - 28/04/18

Doi : 10.1016/j.annder.2018.03.077 
Z. Kaddioui 1, , F.-Z. El Fatoiki 1, H. Belabbes 2, F. Hali 1, S. Chiheb 1
1 Service de dermatologie, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc 
2 Service de bactériologie, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’érysipèle est une dermo-hypodermite bactérienne aiguë, non nécrosante, généralement due au Streptococcus pyogenes. Nous rapportons une étude prospective dans le but est de décrire les caractéristiques bactériologique des érysipèles à Casablanca.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude prospective réalisée au service de dermatologie du CHU Ibn Rochd de Casablanca entre mai 2016 et avril 2017. Après obtention de leur consentement éclairé, tous nos patients ont bénéficié d’une biopsie cutanée au punch 3mm au niveau de l’érysipèle. Il n’a pas été utilisé de désinfectant ni d’antiseptique avant la réalisation de la biopsie. Une désinfection à la bétadine iodée était utilisée après la réalisation de la biopsie suivie de la mise en place d’un pansement simple. Le prélèvement cutané était mis dans un sérum physiologique puis acheminé immédiatement pour étude bactériologique. L’étude bactériologique consistait à l’examen direct puis la mise en culture du fragment biopsique sur gélose de Chapeman suivis par la réalisation d’un antibiogramme.

Résultats

Ont été colligés 35 cas d’érysipèle, dont 21 cas (60 %) de sexe féminin, l’âge moyen était de 55 ans. Une antibiothérapie préalable a été entreprise dans 10 cas (28 %) avant l’hospitalisation, dominé par l’amoxicilline-acide clavulanique dans 8 cas. L’érysipèle siège au niveau du membre inférieur dans 34 cas (97,14 %), bilatéral dans 5 cas (14,28 %). Il s’agissait d’une récidive de l’érysipèle dans 7 cas (20 %). Une prise d’antibioprophylaxie était retrouvée dans 1 cas arrêtée 2 mois avant la récidive. Un terrain prédisposant a été identifié dans 28 cas (80 %) dominé par le diabète. Une porte d’entrée retrouvée dans 30 cas (85,71 %) dominés par les intertrigo dans 17 cas (48,57 %). Parmi les 35 biopsies cutanées réalisées, 13 cas (37,14 %) ont été positifs dont 7 cas était prélevés sur des érysipèles récidivants. Les germes retrouvés étaient dominés par les BGN 12 cas (34,29 %) (5 cas de Pseudomonas aeruginosa, 4 cas d’entérobacter et 3 cas d’association multibactérienne) et un Staphylococcus aureus dans 1 cas. Une antibiothérapie orientée en fonction des résultats de l’antibiogramme était mise en place chez tous les patients.

Discussion

Dans notre série, 12 cas de BGN ont été isolés dont 7 étaient récidivants. Ont été retrouvés 3 cas d’associations de BGN multirésistants. Ce profil bactériologique peut être lié à l’utilisation abusive des antibiotiques en ambulatoire. Notre attitude thérapeutique est restée classique adaptée par la suite aux résultats de la biopsie cutanée avec une bonne évolution.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 145 - N° 4S

P. A47 - mai 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bourgeons charnus multiples induits par les médicaments : à propos de 4 cas
  • F. Rabhi, H. Hammami, W. Sassi, A. Zaouak, S. Fenniche
| Article suivant Article suivant
  • Un lupus tuberculeux révélant une tuberculose pulmonaire : à propos d’un cas
  • A. Chiali, A. Khelil, A. Mahmoudi, F.Z. Sahnoun, S. Asklou, H. Cherrak, M. Métahri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.