Médecine

Paramédical

Autres domaines


neuroradiologie - Évaluation de la diffusion dans la pathologie tumorale rachidienne - 19/03/08

Doi : JR-03-2006-87-3-0221-0363-101019-200600033 

J Lasbleiz [1],

A Askri [1],

F Le Duff [2],

O Decaux [3],

F Marin [1],

R Duvauferrier [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif. Évaluer l’apport diagnostique de la séquence d’IRM de diffusion dans la pathologie tumorale rachidienne ou les tassements.

Matériels et méthodes. L’étude prospective, du mois de février 2004 au mois de janvier 2005 (de manière consécutive), a porté sur 49 patients âgés de 43 à 86 ans, répartis en trois groupes : tassements ostéoporotiques (n = 13) ; tassements malins (n = 15) ; lésions vertébrales malignes (n = 21). En plus de l’imagerie conventionnelle (T1, T2 fat sat, T1 après injection de Gadolinium), ces patients ont fait l’objet d’une séquence de diffusion comprenant une étude pour une valeur de b à 0, 250, 500, 750 et 1000 ainsi qu’un calcul automatique du Coefficient Apparent de Diffusion (ADC). La séquence dure 2 min 29 s. L’étude des images obtenues a été qualitative (étude du signal à b = 1 000 mm2/s) et quantitative (mesure de l’ADC). Une étude statistique, Box Plot et Courbe ROC ont été réalisées entre la population « tassement bénin » et « pathologie maligne » (tassement et lésion maligne).

Résultats. Les images obtenues étaient globalement de bonne qualité mise à part sur le rachis cervical, où le résultat était lié au patient (mouvements…). L’analyse qualitative n’a pas permis de discriminer les lésions bénignes et malignes. L’analyse quantitative a mis en évidence une moyenne d’ADC à 0,826 10–3 s/mm2 pour les lésions malignes, à 0,912 10–3 s/mm2 pour les tassements malins et à 1,497 10–3 s/mm2 pour les tassements bénins. On retrouve un chevauchement des résultats de l’ADC pour les lésions bénignes et les lésions malignes. L’analyse statistique a montré une différence significative entre les deux groupes (t test avec un p ≪ 1/10 000). La courbe ROC donne la valeur seuil de 1,089 10–3 s/mm2 comme étant la meilleure (ADC≪ 1,089 10–3 s/mm2 = lésion maligne), avec une spécificité = 80 % et une sensibilité = 83,3 %.

Conclusion. L’IRM de diffusion avec la mesure de l’ADC apporte des éléments supplémentaires mais ne remplace, ni ne suffit pour le diagnostic des lésions malignes du rachis. Elle peut cependant devenir un point important dans ce diagnostic difficile.

Abstract

Diffusion weighted MRI of spine tumors

Purpose. To evaluate the contribution of diffusion weighted MR imaging in malignant spine pathology.

Materials and methods. Between February 2004 and January 2005, 49 patients (43 to 86 years old) were included. Three groups were made: osteoporotic collapses (n=13), malignant collapses (n=15) and malignant spine lesions (n=21). The MRI (Symphony 1.5T) allowed SENSE imaging. After conventional MRI examination (T1, T2 fat sat, T1 with Gadolinium), all patients underwent diffusion weighted imaging (Spin Echo) with variable b values: 0, 250, 500, 750 and 1000. The diffusion sequence lasted 2 min 29 s. The Apparent Diffusion Coefficient (ADC) was calculated automatically. The analysis was qualitative (signal study b=1,000 mm2/s) and quantitative (ADC measurement).

Results. The image quality was good except for some cervical examinations. Qualitative analysis did not show a difference between benign and malignant lesions. Quantitative results are: malignant spine lesion (mean ADC=0.826 10–3 s/mm2), malignant spinal collapses (mean ADC=0.912 10–3 s/mm2) and benign spinal collapses (mean ADC=1.497 10–3 s/mm2). There was overlapping results between benign and malignant lesion. The statistical study showed a significant difference (t test with p≪ 1/10 000). For an ADC threshold value of 1.089 (malignant lesion ADC≪1.089), ROC curve showed a specificity=80% and a sensitivity=83.3%.

Conclusion. Performig diffusion weighted imaging of the spine is easy with new MR technology. The ADC measurement of spine lesion provides important additional information, but does not serve as a substitute for the routine MRI sequences. In the future, it could become an important point in this difficult diagnosis.


Mots clés : MRI , Diffusion , Malignant , Benign , Spine , ADC


Mots clés : IRM , Diffusion , Malin , Bénin , Rachis , ADC


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 87 - N° 3

P. 291-298 - mars 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • thorax - Angio-Behçet à localisation thoracique
  • A Zidi, K Ben Miled Mrad, S Hantous, K Nouira, I Mestiri, S Mrad
| Article suivant Article suivant
  • sénologie - Les tumeurs papillaires non malignes du sein : quelle prise en charge après diagnostic percutané ?
  • R Plantade, F Gerard, JC Hammou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.