Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dysfonctionnement des glandes de Meibomius et surface oculaire du sujet âgé mélanoderme - 11/02/19

Meibomian glands dysfunction and ocular surface in black people

Doi : 10.1016/j.jfo.2018.06.008 
A.O. Eballé a, b, , A. Ellong c, R.E. Wang a, C.Y. Mbakop b, A.L. Bella c, C.E. Mvogo c
a Faculté de médecine et des sciences pharmaceutiques, université de Douala, Douala, Cameroun 
b Hôpital Laquintinie de Douala, Douala, Cameroun 
c Faculté de médecine et des sciences biomédicales, université de Yaoundé 1, Yaoundé, Cameroun 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le dysfonctionnement des glandes de meibomius représente la première cause de sécheresse oculaire de type évaporatif. Notre objectif était de déterminer les caractéristiques épidémiologiques et cliniques du dysfonctionnement des glandes de Meibomius, ainsi que son impact sur la surface oculaire du sujet âgé mélanoderme en milieu camerounais.

Patients et méthode

Nous avons mené une étude transversale et analytique du 2 janvier au 31 mai 2017 dans le service d’ophtalmologie de l’hôpital Laquintinie de Douala, chez des mélanodermes âgés de 50 ans et plus. Un examen clinique axé sur les glandes de Meibomius a été réalisé ; le Break Up Time et le test de Schirmer I pour l’évaluation qualitative et quantitative des larmes ont été effectués. Le test de régression linéaire a été effectué pour établir la relation entre le DGM et les variables quantitative et qualitative.

Résultats

Nous avons enrôlé 340 mélanodermes âgés. La moyenne d’âge était de 62±9 ans. La prévalence du dysfonctionnement des glandes de Meibomius était de 71,8 % et cette prévalence n’augmentait pas avec l’âge. La forme clinique hypoproductive était la plus fréquente (47,9 %). La prévalence du dysfonctionnement meibomien asymptomatique était de 19,7 %. La sécheresse oculaire de forme évaporative était la plus fréquente (34,7 %). En dehors de l’âge avancé, la survenue du dysfonctionnement meibomien était associée à l’hypertension artérielle (p=0,020), à la chirurgie de la cataracte (p=0,034), à la prise d’antiglaucomateux au long cours (p=0,041) et à la consommation d’alcool (p=0,043).

Conclusion

Le dysfonctionnement des glandes de Meibomius est très fréquent chez les sujets âgés mélanodermes en milieu camerounais.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Meibomian gland dysfunction is the leading cause of evaporative-type dry eye syndrome. Our goal was to determine the epidemiological and clinical features of meibomian gland dysfunction as well as its impact on the ocular surface in elderly black patients in Cameroon.

Patients and Methods

We performed a cross-sectional analysis from January 2 through May 31, 2017 in the ophthalmology department of Laquintinie Hospital in Douala, including blacks aged 50 years and older. The examination focused on the Meibomian glands, Tear film Break Up Time and Schirmer I test for qualitative and quantitative assessment of tears. The relationship between the quantitative and qualitative variables and meibomian gland dysfunction was determined by linear regression tests.

Results

We enrolled 340 elderly black patients. The mean age was 62±9 years. The prevalence of meibomian gland dysfunction was 71.8 % and did not increase with age. The hypoproductive clinical form was the most frequent (47.9 %). The prevalence of asymptomatic Meibomian gland dysfunction was 19.7 %. Evaporative dry eye disease was the most frequent (34.7 %). Aside from advanced age, Meibomian gland dysfunction was associated with high blood pressure (P=0.020), cataract surgery (P=0.034), long-term glaucoma medication (P=0.041) and alcohol consumption (P=0.043).

Conclusion

Meibomian gland dysfunction is very common in elderly black patients in Cameroon.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dysfonctionnement, Glandes, Meibomius, Mélanoderme, Douala, Cameroun

Keywords : Dysfunction, Meibomian, Glands, Black, Douala, Cameroon


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 2

P. 127-132 - février 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats réfractifs et facteurs pronostiques de succès du traitement du kératocône par anneaux intracornéens : étude rétrospective sur 75 yeux
  • C. Guyot, L. Libeau, B. Vabres, M. Weber, P. Lebranchu, I. Orignac
| Article suivant Article suivant
  • Aspect thérapeutique des déchirures géantes de la rétine : expérience sénégalaise
  • J.P. Diagne, M.E. De Medeiros, A.M. Ka, J.M. Ndiaye, A.S. Sow, A.M. Wane, P.A. Ndoye Roth, E.A. Ba, H.M. Diallo, H. Kane, S. Sow, M. Nguer, E.M. Sy, A. Aw, A. Gueye, P.A. Ndiaye

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.