Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Catégorisation des usagers et rhétorique professionnelle : Le cas des policiers sur la voie publique - 21/03/08

Doi : 10.1016/j.soctra.2006.04.006 
Valérie Boussard a , Marc Loriol b, Sandrine Caroly c
a Laboratoire Printemps, université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, 47, boulevard Vauban, 78047 Guyancourt cedex, France 
b Laboratoire Georges-Friedmann, 16, boulevard Carnot, 92340 Bourg-la-Reine, France 
c Centre de recherches innovation socio-technique (Cristo), université Pierre-Mendès France, BP 47, Grenoble cedex 9, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 17
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Remettre l'usager, parfois qualifié de client, au centre des préoccupations est devenu la pierre de touche des réformes de nombreux services publics. L'exemple des policiers de Sécurité publique (brigades de Police Secours, anti-criminalité, et de proximité) montre toutefois que la notion d'usager peut recouvrir des significations très spécifiques en fonction des valeurs et des objectifs défendus par le groupe professionnel. La catégorisation (et la représentation) des auteurs de crimes ou délits, de leurs victimes ou des simples citoyens participe de la construction de ce que doit être « le vrai travail policier » en disqualifiant et stigmatisant ceux qui ne « rentrent pas dans le jeu ».

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Placing “users” or even “customers” at the center of concern has been the keystone in reforms in several French public services. As the example of police officers shows however, the idea of a user takes on quite specific meanings depending on the values and objectives defended by the occupational group in question. Placing those who commit offenses, their victims or mere citizens into categories is part of the process of constructing what the police officer's “real work” should be by disqualifying and stigmatizing those who “don't fit in”.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Usager, Client, Police, Groupe professionnel, Catégorisation

Keywords : Users, Customers, Police officers, Occupational group, Categories, France


Plan


© 2006  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 2

P. 209-225 - avril-juin 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comment apprécier une politique policière ? : Le premier ministère Sarkozy (7 mai 2002-30 mars 2004)
  • Dominique Monjardet
| Article suivant Article suivant
  • Pratique sacrificielle et activité scientifique : Enquête ethnographique dans un laboratoire de physiologie
  • Catherine Rémy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.