Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Substances psychoactives : tabac, alcool, psychotropes et drogues illicites - impact sur la santé orale - 03/08/20

[28-139-A-10]  - Doi : 10.1016/S1877-7864(20)42065-8 
I. Prêcheur a, b,  : Chirurgien-dentiste, B. Prouvost-Keller c : Médecin infectiologue, tabacologue, E. Chabance b : Chirurgien-dentiste, C. Pesci-Bardon a, b : Chirurgien-dentiste
a Pôle d'odontologie UF 7647, Hôpital l'Archet, Université Côte d'Azur, CHU de Nice, 151, route de Saint-Antoine, 06200 Nice, France 
b Laboratoire Micoralis EA 7354, Faculté de chirurgie-dentaire, Université Côte d'Azur, 5, rue du 22e BCA, 06000 Nice, France 
c Pôle d'infectiologie, Hôpital l'Archet, Université Côte d'Azur, CHU de Nice, 151, route de Saint-Antoine, 06200 Nice, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 15
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les sujets consommateurs de substances psychoactives prennent souvent plusieurs substances : alcool, tabac, benzodiazépines (usage réglementé) et drogues illicites. La question d'une addiction comportementale ou chimique au sucre (aliments et boissons) est aussi posée. Outre la toxicité propre à chaque produit consommé, le tableau clinique peut se présenter avec de l'angoisse et de la dépression, une dénutrition, une susceptibilité aux infections et la destruction des dents. Le tabac et le haschisch favorisent les parodontites et les cancers de la bouche, aggravés par l'alcoolisme. Les benzodiazépines, les amphétamines et les opiacés (héroïne) provoquent des caries du collet à progression rapide. La cocaïne inhalée peut provoquer des nécroses et des perforations du palais, ainsi qu'un bruxisme sévère comme avec les hallucinogènes (nouvelles substances psychoactives). Les patients poly-consommateurs cumulent souvent des pathologies lourdes (psychiatriques et autres), une faible motivation à l'hygiène et aux soins dentaires et un état dentaire très dégradé. Cet état peut être aggravé par une consommation importante de sucreries, le grignotage, ainsi que les boissons acides, qu'elles soient sucrées ou édulcorées (vin, sodas, jus de fruits). Les chirurgiens-dentistes sont très bien placés pour constater les consommations de substances psychoactives et les problèmes nutritionnels. Ils peuvent adresser le patient à un médecin en ville ou dans un service spécialisé. La réhabilitation dentaire est indispensable à la réinsertion sociale (esthétique, nutrition). Il faut savoir proposer un protocole de soins dentaires simplifié qui vise à supprimer la douleur, avec un assainissement buccal, des extractions multiples sous anesthésie locale, sous MEOPA (mélange équimolaire oxygène protoxyde d'azote), sous sédation consciente ou sous anesthésie générale et la pose de prothèses dentaires amovibles. La complémentaire santé solidaire (CSS), le reste à charge zéro et d'autres aides sociales permettent souvent de surmonter les difficultés financières. Les chirurgiens-dentistes sont aussi légitimes pour relayer les messages préventifs, en particulier auprès des jeunes : le sucre et les sodas, l'alcool, le tabac et les autres substances psychoactives ont un impact délétère sur les dents, qui participe au vieillissement prématuré.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Alcool, Amphétamines, Carie, Cannabis, Drogue, Héroïne, Parodontite, Tabac


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Prévention primaire : agents fluorés et non fluorés
  • M. Muller-Bolla, E. Aïem, S. Doméjean
| Article suivant Article suivant
  • Physiopathologie de l'éruption dentaire
  • F. Tilotta, M. Folliguet, S. Séguier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.