Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Zona auriculaire - 22/09/20

[20-245-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0351(20)83785-4 
A. Smilevitch
 Service d'ORL et de chirurgie cervico-faciale, Hôpital européen Georges-Pompidou, Université de Paris, Faculté de médecine Paris-Descartes, Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le zona auriculaire ou herpes zoster oticus (HZO) est une affection de l'oreille causée par le virus de la varicelle ou varicella zoster virus (VZV). Il survient après réactivation de virus latent au sein du ganglion géniculé, suite à une baisse de l'immunité cellulaire. D'un point de vue épidémiologique, le zona auriculaire représenterait 4,5 % des paralysies faciales périphériques. Le diagnostic repose sur la clinique. Dans sa forme typique, il se présente par une éruption cutanée vésiculaire dans la conque et le méat acoustique externe, associé à une paralysie faciale périphérique ; on parle alors de syndrome de Ramsay-Hunt. L'éruption est associée à une otalgie intense et précède généralement la survenue de la paralysie faciale. Dans environ 25 % des cas, une atteinte cochléovestibulaire est présente ; on parle alors de syndrome de Sicard. Une imagerie par résonance magnétique peut être réalisée, elle montre une prise de signal du nerf facial principalement au niveau du ganglion géniculé. En cas de paralysie faciale sévère, les tests électriques du nerf facial permettent d'évaluer le pronostic de récupération. Le traitement repose sur l'association de corticoïde et d'antiviraux. La décompression chirurgicale du nerf facial peut être proposée en cas d'atteinte sévère ayant de mauvais facteurs pronostiques, mais il faut bien peser ses indications en raison des risques qu'elle comporte. Le pronostic est principalement lié à la récupération de la fonction faciale. Une récupération complète surviendrait dans 20 % des cas en l'absence de traitement. Des complications liées à la paralysie faciale peuvent persister tel que les syncinésies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Zona auriculaire, Syndrome de Ramsay-Hunt, Herpes zoster oticus, Paralysie faciale périphérique


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Séquelles otologiques des traumatismes craniocervicaux
  • E. Chevalier, P. Courtat, F. Parvy, C. Peytral
| Article suivant Article suivant
  • Tumeurs malignes de l'oreille
  • C. Beauvillain de Montreuil, A. Jourdain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.