Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La protéine kinase C alpha régule les canaux calciques Cav1 dans les lymphocytes Th2 : cible thérapeutique dans l’asthme allergique - 09/06/21

Doi : 10.1016/j.rmr.2021.02.012 
T. Villeneuve 1, 2, , N. Giang 2, J.C. Guéry 2, L. Pelletier 2, M. Savignac 2
1 Service de Pneumologie, CHU Toulouse, Toulouse, France 
2 CPTP, Inserm U1043, CNRS UMR 5282, Université Paul Sabatier Toulouse III, Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les canaux calciques Cav1.2 et Cav1.3, sont sélectivement présents sur les lymphocytes Th2 (LTh2) murins et humains (et non sur les Th1). Ils sont essentiels in vitro pour la réponse calcique et la production des cytokines Th2 (IL-4, -5 et -13) et in vivo pour l’induction d’un asthme allergique. Nous suspectons la protéine kinase C alpha (PKCα) d’être un partenaire pour l’activation des canaux Cav1 dans les LTh2 et donc une nouvelle cible thérapeutique dans l’asthme allergique.

Méthodes

Les LTh2 sont stimulés avec le PMA (activateur des PKCs) en présence ou pas de nicardipine, un inhibiteur des canaux calciques Cav1. Après transfections des LTh2 avec des oligonucléotides (ODN) antisens PKCα (AS-PKCα), la sécrétion des cytokines Th2 a été quantifiée par ELISA dans les surnageants et le signal calcique est analysé au champ large après stimulation du TCR. L’effet de l’AS-PKCα a été étudié dans deux modèles d’asthme :

– Les souris BALB/c reçoivent de l’ovalbumine (OVA) en alum par voie intrapéritonéale (i.p.) puis inhalent l’OVA avec l’AS-PKCα ou un ODN contrôle ;

– Les LTh2 préalablement transfectés avec l’AS-PKCα sont injectées en i.v. à des souris Balb/c qui inhalent l’OVA.

Les lavages bronchoalvéolaires (LBA), les IgE sériques, ainsi que les lésions histologiques pulmonaires sont analysés.

Résultats

Le PMA induit un signal calcique et la production des cytokines Th2 dans les LTh2, qui sont inhibés par la nicardipine. L’AS-PKCα diminue in vitro le signal calcique et la production de cytokines dans les LTh2 suite à l’engagement du TCR. In vivo, le nombre total de cellules dans le LBA, le score histologique et la concentration d’IgE sériques sont diminués dans le groupe AS-PKCα, dans le modèle d’asthme actif comme dans le modèle passif.

Conclusions

L’activation directe des PKCs induit la production des cytokines Th2 de façon dépendante des canaux calciques Cav1. La PKCα joue un rôle prépondérant dans la fonction des LTh2 et in vivo dans l’induction de l’asthme allergique. Du fait d’une large surface permettant les échanges alvéolocapillaires, le poumon est l’organe idéal pour tester le potentiel thérapeutique de ces ODN antisens PKCα inhalés dans l’inflammation de l’asthme allergique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Asthme, Allergie


Plan


© 2021  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 6

P. 574-575 - juin 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Construction d’une muqueuse sous-épithéliale bronchique innervée à partir de cellules souches pluripotentes induites iPSC
  • F. Foisset, C. Lehalle, Q. Muller, V. Flacher, N. Frossard
| Article suivant Article suivant
  • Implication of NOD-1 receptor in house dust mite (HDM)-induced asthma
  • S. Ait Yahia, C. Audousset, D. Alvarez-Simon, H. Vorng, P. Marquillies, M. Delacre, A. Rifflet, I. Gomperts Boneca, M. Chamaillard, A. Tsicopoulos

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.