S'abonner

Cofacteurs de l’anaphylaxie : analyse des données du Réseau d’Allergo-Vigilance (2016–2020) - 18/01/22

Co-factors of anaphylaxis: Analysis of the data from the Allergy-Vigilance® network (2016–2020)

Doi : 10.1016/j.reval.2021.12.011 
E. Bradatan a, b, , D. Sabouraud a, c, G. Pouessel a, d, E. Beaudouin a, e
a Réseau d’allergovigilance, 15, rue du Bois-de-la-Champelle, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France 
b Service de pédiatrie, unité pneumologie-allergologie, CHR Sambre et Meuse, 5000 Namur, Belgique 
c Service de pédiatrie, hôpital américain, 51100 Reims, France 
d Service de pédiatrie, 59056 Roubaix, France 
e Institut d’allergologie, hôpital de Mercy, CHR de Metz-Thionville, 57000 Metz, France 

Auteur correspondant. Centre Hospitalier Régional Sambre et Meuse, site Meuse, Avenue Albert I 185, 5000 Namur, Belgique.Centre Hospitalier Régional Sambre et Meuse, site MeuseAvenue Albert I 185Namur5000Belgique
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Tuesday 18 January 2022
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

L’anaphylaxie peut avoir des manifestations cliniques amplifiées par des facteurs inhérents ou non au patient. Pouvant concerner un tiers des adultes, ils affectent plus rarement les enfants. Les données du Réseau d’Allergo-Vigilance® (RAV) permettent d’identifier des COF de l’anaphylaxie à travers les différentes déclarations. L’objectif de notre article a été d’analyser les COF et secondairement les comorbidités chez les patients ayant un historique de réactions anaphylactiques modérées à sévères (grade ≥2 selon Ring et Messmer). Nous avons donc analysé sous cet angle toutes les déclarations d’anaphylaxie pour les aliments, les venins d’hyménoptère, les médicaments (en période per anesthésie et indépendamment de l’acte opératoire) reçues par le RAV sur la période du 1 janvier 2016 au 31 décembre 2020. Résultats :Les patients âgés de 18 à 90 ans représentaient la plupart des cas d'anaphylaxie ayant des cofacteurs dans le registre analysé (70enfants et 196 adultes/792 de déclarations au total). L’anaphylaxie était plus fréquente chez les hommes que chez les femmes toute cause confondue. Per total l'atopie était la deuxième comorbidité la plus fréquente dans le groupe analysé. Les cofacteurs et les comorbidités était âge dépendants. Sur l'ensemble des 607 patients ayant présenté une anaphylaxie alimentaire on a recense 207(34%) patients ayant des cofacteurs associés dont 70 enfants et 137 adultes. Dans le groupe de 2 ans à 18 ans-les cofacteurs le plus fréquents était l’effort, l’exposition à des extrêmes de température, le stress, la fatigue, les pics polliniques, la prise concomitante de médicaments. Les COF associes fréquemment à l’âge adulte étaient l’effort, la prise concomitante des médicaments, de l’alcool, l’exposition à des températures extrêmes, pics polliniques, le stress, la fatigue. Lorsqu’on analyse la coexistence de 1 ou plusieurs (maximum 4) COF dans le groupe > 18 ans on observe que dans la plupart des déclarations (35%) un seul COF était notifié. Concernant l’anaphylaxie aux hyménoptères, parmi les 56 cas anaphylaxie, les COF ont été rapportés chez un tiers des patients adultes avec prédominance des sujets masculins. On dénombre 129 cas d’allergie médicamenteuse et parmi elles 38 (30%) ont des COF associes. La prise en compte des COF est essentielle pour une bonne prise en charge du patient en allergologie du fait du risque de futures réactions anaphylactiques. Suivant cette analyse, nous recommandons un algorithme systématique de recueil des COF ainsi que le dosage (lors de l’incident et à distance) de la tryptase indépendamment de l’allergène. Ces données sont déterminantes pour caractériser les phénotypes à risque d’anaphylaxie sévère et ainsi développer des stratégies de prévention et traitement optimales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Anaphylaxis can have clinical manifestations that are amplified by factors within and without the patient. They may affect one third of adults, but are less common in children. Data from the Réseau d'Allergo-Vigilance® (RAV) allow the identification of anaphylaxis COFs through the various reports. The aim of our article was to analyse COFs and secondarily comorbidities in patients with a history of moderate to severe anaphylactic reactions (grade ≥2 according to Ring and Messmer). We therefore analysed from this angle all reports of anaphylaxis for food, hymenoptera venom, drugs (in the per-anaesthesia period and independently of the surgical procedure) received by the RAV over the period from 1 January 2016 to 31 December 2020. Results: Patients aged 18-90 years accounted for most of the anaphylaxis cases with cofactors in the analysed register (70 children and 196 adults/792 reports in total). Anaphylaxis was more frequent in males than in females for all causes. In total, atopy was the second most frequent comorbidity in the analysed group. The cofactors and comorbidities were age dependent. Of the 607 patients with food anaphylaxis, 207 (34%) had associated cofactors, of which 70 were children and 137 adults. In the 2 to 18 year old group, the most common cofactors were effort, exposure to temperature extremes, stress, fatigue, pollen peaks, and concomitant medication. The COFs frequently associated in adulthood were effort, concomitant medication, alcohol, exposure to temperature extremes, pollen peaks, stress, fatigue. When analysing the coexistence of 1 or more (maximum 4) COFs in the group > 18 years, it was observed that in most reports (35%) only one COF was notified. Concerning hymenoptera anaphylaxis, among the 56 anaphylaxis cases, COFs were reported in one third of adult patients with a predominance of males. There were 129 cases of drug allergy and of these 38 (30%) had associated COFs. Consideration of COFs is essential for the proper management of patients in allergology because of the risk of future anaphylactic reactions. Following this analysis, we recommend a systematic algorithm for the collection of COFs as well as the measurement (at the time of the incident and at a distance) of tryptase independently of the allergen. These data are crucial to characterise the phenotypes at risk of severe anaphylaxis and thus develop optimal prevention and treatment strategies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anaphylaxie, Cofacteurs, Réseau d’Allergo-Vigilance

Keywords : Anaphylaxis, Cofactors, French Allergy-Vigilance Network


Plan


© 2021  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.