Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Lésions chroniques de l'appareil locomoteur chez le sportif - 21/02/22

[15-920-B-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(21)44775-3 
F. Droz Bartholet a, b : Docteur, G. Deswarte a : Docteur, E. Schmitt a : Docteur, F. Michel a,  : Professeur
a Service de médecine physique et de réadaptation, CHU de Besançon, 3, boulevard A.-Fleming, 25030 Besançon cedex, France 
b Service de médecine physique et de réadaptation, CRF de Salins-les-Bains, rue des Barres, 39110 Salins-les-Bains, France 

Auteur correspondant.

Résumé

L'appareil locomoteur est constitué de structures anatomiques organisées en systèmes : osseux, articulaire et tendinomusculaire dans un objectif d'activités et de participations. Dans le cadre d'une activité sportive, ces différents systèmes sont soumis à des gestes répétitifs pouvant entraîner des lésions chroniques. Ces lésions sont en général spécifiques d'un sport, d'un geste et d'une région anatomique. Cet article présente les lésions les plus fréquentes des systèmes osseux (fractures de stress, nécroses avasculaires, apophysoses, etc.), articulaires (arthrose, capsulites, ostéochondrites, etc.), tendinomusculaires (tendinopathies et syndromes de loge) ainsi que les syndromes canalaires du sportif. Le motif de la consultation en médecine du sport est le plus souvent la douleur, plus rarement la perte de fonction ou la réduction de la performance. L'objectif de l'examen clinique du sportif est ainsi de relier la plainte à une ou plusieurs structures anatomiques lésées. Les symptômes associés (épisodes de gonflement, de blocage, sensation d'instabilité, perte de mobilité, paresthésies, etc.) doivent être considérés. L'anamnèse doit être précise, de la même manière que l'examen physique programmé doit être rigoureux et appréhender de nombreuses structures anatomiques. L'examen articulaire des mobilités puis des éléments de stabilité (ligamentaires et tendinomusculaires) nécessite de bonnes connaissances d'anatomie et de biomécanique. Les examens complémentaires peuvent aider le clinicien en venant confirmer un diagnostic, en préciser sa sévérité et éventuellement faire état de lésions associées. Conjointement, il convient de rechercher les facteurs favorisants afin de les considérer dans la démarche thérapeutique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Lésions chroniques, Sport, Appareil locomoteur, Technopathies, Tendinopathies


Plan


 Les annexes indiquées dans ce PDF sont présentes dans la version étendue de l'article disponible sur www.em-consulte.com/.


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Utilisation de substances susceptibles d'améliorer la performance et pathologie ostéoarticulaire : physiopathologie, bénéfices et risques
  • G. Gremion

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.