Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Surinfection herpétique du pemphigus : six cas - 28/04/08

Doi : AD-10-1999-126-10-0151-9638-101019-ART8 

K. Zouhair [1],

T. El Ouazzani [1],

S. Azzouzi [2],

S. Sqalli [2],

H. Lakhdar [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 1
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Introduction

Une surinfection herpétique doit être recherchée systématiquement en cas d'aggravation inexpliquée d'une dermatose acantholytique. L'altération épidermique semble jouer un rôle favorisant important.

Malades et méthodes

Nous rapportons 6 observations de surinfection herpétique de pemphigus, colligées dans le service de Dermatologie du Centre hospitalier Ibn Rochd de Casablanca, durant 3 ans (1995-1998).

Résultats

Il s'agissait de 4 hommes et 2 femmes, âgés de 27 à 76 ans. Le pemphigus était superficiel dans 5 cas et vulgaire dans un cas. L'herpès simulait une rechute du pemphigus, avec une éruption cutanée vésiculo-bulleuse ou croûteuse prurigineuse et des érosions cutanéo-muqueuses. Dans tous les cas, il existait à l'histologie un effet cytopathogène de type herpès virus. Cette surinfection herpétique était apparue alors que les malades étaient traités par corticothérapie générale à des doses variant entre 1 et 1,5 mg/kg/j, pour des durées de 15 jours à 1 mois de traitement. Dans 2 cas, la corticothérapie était associée à un immunosuppresseur (azathioprine, cyclophosphamide). La guérison était rapide sous aciclovir par voie systémique dans tous les cas, dans un délai de 5 à 20 jours. Des récidives sont survenues dans 2 cas.

Discussion

La surinfection herpétique du pemphigus est classique, mais rare. Dans notre expérience, elle est devenue plus fréquente ces dernières années, puisque avant les années 90, nous n'avions observé aucun cas. Sa fréquence est peut-être sous-estimée. Le diagnostic de la surinfection herpétique n'est pas toujours facile et doit être évoqué devant toute rechute ou résistance au traitement. L'herpès simule, dans la plupart des cas, une rechute du pemphigus, se localisant de façon préférentielle sur les lésions de la maladie bulleuse. Le caractère douloureux de l'éruption est assez évocateur d'herpès, de même que la présence de vésicules groupées en bouquets. Le virus trouvé est Herpes simplex de type 1 ou 2. La guérison est rapide sous aciclovir dans un délai de 5 à 15 jours. Des guérisons spontanées sont rapportées dans la littérature de même que des récidives herpétiques. Dans 2 cas de la littérature, l'évolution de l'herpès a été mortelle par hépatite herpétique sévère et coagulation intravasculaire disséminée. Il faut reconnaître rapidement cette surinfection herpétique du pemphigus afin d'instituer précocement un traitement par aciclovir.

Abstract

Herpes simplex infections in pemphigus: six cases.

Background

Herpes simplex infection should be searched for in patients who experience unexplained aggravation of acantholytic dermatosis. Epidermal alterations appear to play an important favoring role.

Patients and methods

We report 6 cases of Herpes simplex infections in patients with pemphigus observed at the Ibn Rochd hospital dermatology unit, Casablanca, over a 3-year period (1995-1998).

Results

There were 4 men and 2 women, age range 27 - 76 years. Superficial pemphigus was observed in 5 cases and pemphigus vulgaris in 1. In all cases, histology showed cytopathogenic Herpes simplex infection. The Herpes simplex infection appeared when the patients were given general corticosteroid therapy at doses from 1 to 1.5 mg/kg/d for 15 days to 1 month. In two cases, the corticosteroids were associated with an immunosuppressor (azathioprine, cyclophosphamide). Cure was rapid with systemic aciclovir, achieved in 5 to 20 days. Recurrence was observed in 2 cases.

Discussion

Herpes simplex superinfection in patients with pemphigus is classically described but uncommonly observed. In our experience, it has become more frequent over recent years since, before 1990, we observed no cases. Its prevalence may be underestimated. The diagnosis of Herpes simplex superinfection is sometimes difficult and should be suggested in case of relapse or resistance to treatment. The Herpes virus simulates most cases of pemphigus relapse, with a preferential localization on the bullous lesions. The painful nature of the eruption is highly suggestive of Herpes simplex infection as is the presence of vesicles grouped in bouquets. Both type 1 and type 2 viruses are observed. Cure is rapidly achieved with aciclovir in 5 to 15 days. Spontaneous cure has been reported in the literature as well as recurrent herpetic infection. In two cases in the literature, the Herpes eruption was fatal due to severe herpetic hepatitis and disseminated intravascular coagulation. Herpes simplex infection must be rapidly recognized in pemphigus patients so curative aciclovir treatment can be given early.


Plan



© 1999 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 126 - N° 10

P. 699 - octobre 1999 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Verrues, piscine et atopie : étude cas-témoin réalisée en cabinet de dermatologie libérale
| Article suivant Article suivant
  • Trichothiodystrophies : manifestations évolutives
  • P. Foulc, O. Jumbou, A. David, A. Sarasin, J.-F. Stalder

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.