Table des matières EMC Démo S'abonner

Traitement chirurgical des sténoses de l'hypopharynx et de la bouche de l'œsophage - 06/07/22

[46-292]  - Doi : 10.1016/S2211-0402(22)43100-X 
A. Leon , P. Schultz
 Service d'oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervicofaciale, Hôpital de Hautepierre, Hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, avenue Molière, 67200 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Les sténoses de l'hypopharynx et de la bouche de l'œsophage sont principalement liées à une ingestion de produits caustiques, un traitement par radiothérapie pour un cancer de la tête et du cou ou un antécédent de chirurgie pharyngolaryngée. Elles se manifestent par une dysphagie altérant la qualité de vie des patients et retentissant sur leur vie sociale. La prise en charge chirurgicale est complexe avec un risque élevé de récidives. Cette chirurgie est effectuée par plusieurs spécialistes : oto-rhino-laryngologistes, chirurgiens viscéraux, chirurgiens plastiques, gastroentérologues, radiologues interventionnels. Le traitement de référence est la dilatation sous contrôle endoscopique ou vidéofluoroscopique à l'aide de bougies de Savary-Gilliard ou d'un ballon. Un stent peut être mis en place en cas de récidive de la sténose ou de sténose réfractaire aux dilatations avec une efficacité limitée et un risque de récidive à son retrait. Une injection de toxine botulique peut être nécessaire en cas de troubles du muscle cricopharyngien. Des traitements endoscopiques tels qu'une myotomie du sphincter supérieur de l'œsophage ou la section de la sténose sont envisagés en cas de sténose persistante. Ces traitements peuvent être répétés ou combinés en cas de récidive. La chirurgie pharyngoœsophagienne par voie externe est envisagée après échec de traitements moins invasifs, et pose le problème de la reconstruction pour améliorer la déglutition sans interférer sur la phonation et la respiration. Des lambeaux fasciocutanés, musculocutanés ou viscéraux sont possibles. L'atteinte œsophagienne doit être évaluée en préopératoire. Ce sont des chirurgies lourdes avec un risque important de complications en raison de la proximité des nerfs récurrents, du thorax et de la fréquence des antécédents de radiothérapie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Sténose, Hypopharynx, Bouche de l'œsophage, Caustique, Radiothérapie, Pharyngolaryngectomie, Dilatation


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Traitement chirurgical du diverticule pharyngo-œsophagien
  • M. Dallemagne, V. Favier, R. Garrel
| Article suivant Article suivant
  • Techniques de reconstruction en cancérologie des voies aérodigestives supérieures : cavité orale et oropharynx (I) : lambeaux disponibles
  • A. Bozec, D. Culié, G. Poissonnet, O. Dassonville

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.