Table des matières EMC Démo S'abonner

Sécrétion sudorale - 04/08/22

[50-020-G-10]  - Doi : 10.1016/S2211-0380(22)43243-1 
S. Rocour, H. Maillard
 Service de dermatologie, Centre hospitalier du Mans, 194, avenue Rubillard, 72037 Le Mans, France 

Auteur correspondant.

Résumé

La sécrétion sudorale assure la thermorégulation de l'organisme, qui est un mécanisme vital d'adaptation de l'homme à son environnement. Le système sudoral est constitué de trois types de glandes : eccrines, les plus nombreuses, apocrines et apoeccrines. Le processus de sécrétion sudorale eccrine comporte deux étapes distinctes : la sécrétion de la sueur primaire et la réabsorption dans le canal excréteur. Il aboutit à la formation de la sueur définitive, dont les concentrations en solutés et le volume varient avec le stress thermique de l'organisme. La sudation est également impliquée dans la préhension, au niveau des paumes, et l'adhérence cutanée au niveau des plantes. Elle contribue à l'hydratation cutanée et à la défense contre les pathogènes à la surface de la peau. Enfin, les glandes sudorales favorisent la cicatrisation des plaies cutanées, agissant comme des puits de cellules souches répartis diffusément sur l'ensemble du tégument. L'excrétion sudorale de certaines molécules est mise à profit dans le traitement d'affections dermatologiques comme les mycoses superficielles. L'étude de la sueur a des implications dans le diagnostic d'affections spécifiques au système sudoral (les hyper- et hypohidroses), mais aussi de maladies d'ordre général comme la mucoviscidose ou certaines neuropathies distales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Sudation, Glandes sudorales, Thermorégulation, Sudoscan®


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Sécrétions sudorale et sébacée
  • G.-E. Piérard, C. Piérard-Franchimont, T. Hermanns-Lê
| Article suivant Article suivant
  • Physiologie de la cicatrisation cutanée
  • A. Le Pillouer-Prost, B. Coulomb

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.