Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact du programme d'aide au retour à domicile-insuffisance cardiaque (PRADO-IC) sur la mortalité et la réhospitalisation à un an dans une population de patients insuffisants cardiaques - 06/08/22

Impact of Home Return Assistance Service in Heart Failure (PRADO-IC) on the one year re-hospitalisation and mortality in a heart failure hospitalized population of patients

Doi : 10.1016/j.ancard.2022.07.004 
Philippe Abassade a, , Léa Cohen a, Audrey Fels b, Gilles Chatellier b, Emmanuelle Sacco b, Hélène Beaussier b, Laetitia Fleury c, Michel Komajda a, Romain Cador a
a Service de Cardiologie, Groupe Hospitalier Paris Saint Joseph, 185 rue Raymond Losserand, 75014, Paris, France 
b Département de Recherche Clinique, Groupe Hospitalier Paris Saint Joseph, 185 Rue Raymond Losserand, 75014, Paris, France 
c Direction Régionale du Service Médical (DRSM) d’Île de France, 17 Place de l'Argonne 75019, Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 06 August 2022

Résumé

Introduction

L'insuffisance cardiaque (IC) est une pathologie fréquente et grave caractérisée par des hospitalisations prolongées et répétées. Chaque hospitalisation est un facteur de mauvais pronostic. Afin d'en limiter l'impact, la Caisse primaire d'assurance maladie a mis en place, depuis 2013, le Programme d'accompagnement de retour à domicile après une hospitalisation pour insuffisance cardiaque (PRADO-IC). Le but de cette étude est d’évaluer l'impact du programme PRADO-IC sur le taux de réadmission pour insuffisance cardiaque et le taux de mortalité à un an.

Méthodes

Entre septembre 2016 et septembre 2018 est réalisée une étude monocentrique, rétrospective, consécutive de tous les patients hospitalisés pour insuffisance cardiaque à l'hôpital Saint-Joseph.

Deux groupes sont constitués en fonction de l'attribution du programme PRADO-IC : groupe PRADO-IC et groupe témoin non PRADO (T). L'attribution du programme PRADO-IC à la sortie d'hospitalisation, reposait sur le libre arbitre du praticien hospitalier. Le critère de jugement principal était la comparaison du taux de réadmission pour IC à un an et de la mortalité à un an entre les deux groupes.

Résultats

Six cent trente-trois patients ont été inclus, 262 dans la cohorte PRADO-IC et 371 dans la cohorte T. Les patients de PRADO-IC présentent plus fréquemment des critères de gravité (âge, poids, taux de BNP, arythmie, anémie, insuffisance rénale). La mortalité à un an (19,5 % vs 16,2 %, p = 0,28) est équivalente dans les deux groupes. Il n'y a pas de différence significative concernant, le taux de réhospitalisation pour IC à un an (35,1 % (PRADO-IC) vs 28,0 % (T), p = 0,06), le délai médian avant la première réhospitalisation pour IC (74,5 jours vs 54,5 jours, p = 0,55) et la durée médiane d'hospitalisation (6 jours (PRADO-IC) vs 7 j (T), p = 0,29). En analyse multivariée les variables associées au décès sont l’âge, une natrémie inférieure à 135 mmol/l, une anémie, un cancer et le fait d'avoir été réhospitalisé pour IC.

Conclusion

Notre étude montre que le programme PRADO-IC est attribué aux patients les plus graves. Cependant la durée de séjour hospitalier, la mortalité et le taux de réadmission à un an des patients bénéficiant du programme PRADO-IC sont comparables à ceux qui n'en bénéficient pas.

Mots-clefs

Insuffisance cardiaque; prévention; programme d’éducation pour la santé

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Congestive heart failure (CHF) is associated with prolonged and recurrent hospitalizations; the prognosis remains poor. Since 2013, the Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM) has set up a support program PRADO-IC (support program for returning home after hospitalisation for heart failure). The aim of this study was to evaluate the impact of PRADO-IC on the heart failure readmission rate and death rate at one year.

Methods

From September 2016 to September 2018, all patients hospitalized for heart failure at Saint-Joseph Hospital were included in an observational study. The inclusion in PRADO-IC program was at physician's discretion. Two groups were compared according to the inclusion in PRADO-IC or not (T). The primary endpoints were the comparison of one-year mortality and heart failure readmission rate between the two groups.

Results

Six hundred and thirty-three patients were included, 262 in the PRADO-IC group and 371 in the non-PRADO group. Patients in the PRADO-IC cohort more frequently present severity criteria (age, weight, BNP level, arrhythmia, anemia, renal failure). Mortality at one year (19.5% vs 16.2%, p = 0.28) are equivalent in both groups. There were no significant differences in one-year rehospitalization rate for heart failure (HF) (35.1% in PRADO cohort vs 28% in T group, p = 0.06), the time to first hospitalization (74.5 days in PRADO vs 54.5 days in T, p = 0.55) and the length of hospitalization (6.0 days in PRADO vs 7.0 days in T, p = 0.29) between the two groups. Age, hyponatremia, anemia, cancer, HF re-hospitalization were variables linked to a risk of mortality, in a multivariable analysis.

Conclusion

Our study shows that the PRADO-IC program concerned to the most severe patients. Despite this, the one-year mortality and the HF readmission rate are similar between the two groups.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Heart failure, Patient education as a subject, Health education programs


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.